Les bienfaits de la méditation pleine conscience

  28 Octobre 2018    Lu: 497
Les bienfaits de la méditation pleine conscience

Comment vivre l'instant présent sans se laisser bouffer par nos pensées parasites ? La méditation de pleine conscience est un excellent moyen de lutter contre le stress quotidien et d'appliquer enfin le fameux "carpe diem". Petit guide pour s'y mettre dès maintenant.

Des journées qui passent à toute vitesse, du stress, une tension constante, et ces pensées parasites qui tournent en boucle même lorsque l'on essaie de se poser avec un bon bouquin. Le quotidien ne nous quitte jamais, et les pensées parasites non plus. Pour s'offrir une véritable pause, et améliorer sa qualité de vie, la pratique de la méditation pleine conscience sera très bénéfique. Lara Histel, praticienne en shiatsu, yoga et sophrologie du réseau Médoucine, nous dit tout sur le sujet.

Qu'est-ce que la pleine conscience ?

Pour échapper au stress permanent de la vie quotidienne, la méditation pleine conscience ou mindfullness nous permettra de faire un break, d'être dans l'instant présent et d'en être conscient. Jon Kabat-Zinn, professeur en médecine et notamment fondateur du "Center for Mindfulness in Medicine, Health Care and Society" définit cette pratique comme l'état de conscience qui résulte du fait de porter son attention intentionnellement au moment présent sans jugement et avec bienveillance.

La pleine conscience, c'est donc le moment où l'on porte attention à soi, ou l'on reprend contact avec ce qui importe, là, ici, et maintenant. Plus qu'un outil, c'est un art de vivre, une façon d'être, on pourra l'utiliser à de nombreux moments de la journée comme lorsque l'on boit son café. Il s'agit de quitter le mode automatique avec lequel on fonctionne si souvent pour revenir à l'instant présent et rien d'autre.

Il est aussi important de signifier que la méditation en pleine conscience est une méditation laïque, c'est un outil qui permet de réguler ses émotions sans dimension spirituelle particulière.

Les avantages de la méditation pleine conscience

La méditation pleine conscience aura de nombreux bienfaits lorsqu'elle est régulièrement pratiquée. Elle permettra notamment une diminution du stress, des ruminations mentales (ces pensées parasites récurrentes qui tournent en boucle), elle augmente la concentration puisque l'esprit ne sera plus perturbé par les pensées, elle permet également d'abaisser son niveau de réactivité émotionnelle. Grâce à la diminution de l'état de stress qu'elle procure, on sera plus doux avec soi-même, plus tolérant. On sera ainsi dans une communication plus bienveillante avec les autres ce qui permettra d'avoir des relations plus épanouies et moins conflictuelles.

Comment la pratiquer ?

Jon Kabat Zinn a mis en place un programme spécifique connu sous le nom Mindfulness Based Stress Reduction (MBSR). Il s'agit d'un protocole à suivre sur 8 semaines, qui comprend des pratiques méditatives notamment pour prendre conscience du mode pilotage automatique sur lequel on fonctionne souvent, mais aussi des ruminations mentales, des émotions. En plus d'une session hebdomadaire pendant 8 semaines, on aura des exercices à réaliser avec des pratiques guidées de méditation pleine conscience, des exercices simples de types Yoga ou Qi Gong en pleine conscience, des moments d'échange en groupe, et des exercices individuels quotidiens.

Le programme MBSR est donc un "stage" intensif dédié à la pleine conscience dans lequel on pourra se lancer pour répondre à une problématique telle que le stress, le burn-out, les troubles anxieux, l'insomnie, les douleurs chroniques ou encore l'état dépressif. Si l'on souhaite se lancer, il faudra veiller à faire son programme auprès d'un instructeur référencé par l'Association pour le Développement de la Mindfullness.

Cependant, il n'est pas nécessaire de suivre ce protocole qui demande un investissement personnel conséquent pour pratiquer la méditation pleine cosncience. D'autres méthodes existent pour s'y mettre. On pourra faire appel à un instructeur en méditation pour apprendre la pratique et en 2 ou 3 séances, on aura déjà une bonne base pour commencer. On pourra également utiliser des audios que l'on pourra trouver en ligne ou sur des applications comme Namatata.

Le principe de base est simple, il suffit de s'asseoir et de respirer, c'est la pratique qui demande une grande discipline, car notre fonctionnement cérébral et social s'oppose à cette simplicité d'être.

Pour tenter l'expérience, voici un petit exercice :

- S'installer dans une position assise en tailleur sur un coussin ou sur une chaise, le dos bien droit, la tête dans le prolongement de la colonne vertébrale et les mains posées sur les cuisses.

- En premier lieu, porter son attention à sa respiration, au ventre qui gonfle sur l'inspiration et qui dégonfle sur l'expiration. Ensuite, porter son attention sur les sensations physiques du corps en étant attentif aux sensations qu'elles soient agréables ou non on ne fera que les constater. Si l'esprit s'évade et part dans les pensées, on ramènera toujours son attention sur la zone du corps que l'on observe, sans jugement.

Cet exercice ne pourra durer que 5 minutes et les débuts ne seront pas faciles, mais on pourra vite en constater les bienfaits, l'important, c'est que cette méditation pleine conscience soit pratiquée régulièrement.

Source: Terrafemina


Tags: méditation