La double vie sanglante de ce "bon mari" et "bon père"

  12 Janvier 2018    Lu: 500
La double vie sanglante de ce "bon mari" et "bon père"
Mikhail Popkov est soupçonné d'avoir tué plus de 80 femmes.
Mikhail Popkov, 53 ans, a été arrêté en 2012 pour le meurtre de 22 femmes. Il n'a eu de cesse d'avouer des crimes depuis son arrestation et pourrait être responsable de la mort de 81 femmes.

Cet ancien policier russe, originaire de la ville d'Angarsk en Sibérie orientale, a été présenté devant la justice mercredi.

Selon The Independant, celui qui pourrait être le plus grand tueur en série russe de tous les temps a violé presque toutes ses victimes. Elles avaient entre 17 et 38 ans.

Surnommé "le loup-garou" ou "le maniaque d'Angarsk", il a confié aux enquêteurs que sa "femme" et sa "fille" le considéraient comme "un bon mari et un bon père". "Cela correspondait à la réalité."

Il a avoué avoir mené "une double vie" pendant des années. "Dans une vie, j'étais une personne ordinaire. Dans mon autre vie, j'ai commis des meurtres que j'ai soigneusement caché à tout le monde parce que je savais qu'il s'agissait d'une infraction pénale." Ses armes de prédilection était la hache ou le marteau.

Il a notamment tué une enseignante de l'école que fréquentait sa fille. Il se souvient: "Son cadavre a été retrouvé dans la forêt avec le corps d'une autre femme. Ma fille m'a demandé de lui donner de l'argent parce que l'école voulait organiser ses funérailles. Je lui ai donné."

Popkov a confié dans un journal russe qu'il visait des femmes qui menaient une vie qui n'était pas morale à ses yeux. Il a tué par hasard "spontanément" pour la première fois. Et puis, il y a eu "un effet boule de neige."Les tests psychiatriques ont montré que Popkov étaient sain d'esprit.

Tags: