L'Arménie refuse de remettre le corps d'un Arménien de 84 ans à sa famille

  30 Octobre 2020    Lu: 451
 L

Bien que la partie azerbaïdjanaise ait tenté de transférer le corps de Micha Melkumyan âgé de 84 ans en Arménie sous l'égide du CICR, la partie arménienne a refusé d'accepter le corps de Melkumyan.

C'est ce qui ressort d'un communiqué de la Commission d'État en charge des prisonniers de guerre, des personnes portées disparues.

«Melkumyan a été retrouvé dans un état d'impuissance en raison du fait qu'à la suite du retrait des Arméniens de Hadrout, il s'est retrouvé sans nourriture ni eau. Malgré cela, la partie arménienne a refusé de l'accepter», indique le message.

Souffrant de cardiopathie ischémique chronique, d'insuffisance rénale, de pneumonie, d'escarres et d'autres maladies graves, Melkumyan a été immédiatement hospitalisé, pour stabiliser son état, toutes les procédures médicales nécessaires ont été effectuées avec un enregistrement approprié. L'état de santé grave de Melkumyan a également été confirmé par les spécialistes du CICR », note le communiqué.

«Malgré les mesures prises, Melkumyan est décédé dans la nuit du 30 octobre, l'épicrise de sa maladie a été transmise au CICR. Malgré la conclusion d'un accord préliminaire sur le transfert du corps de Melkumyan grâce à la médiation du CICR et effectuant tout le travail d'organisation de la partie azerbaïdjanaise, l'Arménie, manifestant une fois de plus son manque de respect pour les normes du droit international humanitaire, a refusé de prendre le corps de Melkumyan et de le remettre aux membres de sa famille», dir le communiqué.

Les tentatives de présenter Melkumyan comme un prisonnier de guerre font partie de la campagne de mensonges menée par l'Arménie.

Azvision.az


Tags: Arménie   occupation