Le MAE azerbaïdjanais réagit à l'utilisation d'enfants comme soldats par l'Arménie dans les territoires occupés

  27 Octobre 2020    Lu: 608
 Le MAE azerbaïdjanais réagit à l

«Les récentes vidéos largement diffusées sur les réseaux sociaux montrent que l'Arménie emploie des enfants comme soldats dans les territoires occupés de l'Azerbaïdjan.

Cela fait près de trois décennies que des centaines de milliers d'enfants en République d'Azerbaïdjan souffrent de l'agression continue de l'Arménie et de ses effets durables. Mais comme nous le voyons aujourd'hui, non seulement l'Arménie continue de violer les droits des enfants azerbaïdjanais, mais n'hésite pas à violer les droits des enfants arméniens également », a indiqué dans un communiqué le ministère des Affaires étrangères d'Azerbaïdjan.

«En utilisant des enfants dans les opérations militaires, l'Arménie viole la protection garantie aux enfants par la IVe Convention de Genève relative à la protection des civils et par le Protocole additionnel qui stipule que «les enfants doivent faire l'objet d'un respect particulier et être protégés contre toute forme de attentat à la pudeur».

Par de telles actions, l'Arménie viole vigoureusement les droits de l'enfant consacrés dans la Convention des Nations Unies sur les droits de l'enfant, son Protocole facultatif concernant l'implication d'enfants dans les conflits armés, en particulier les articles 1 et 2.

En utilisant des enfants comme combattants, l'Arménie prive les enfants de leurs droits fondamentaux, en particulier le droit à la vie et le droit à la protection, car les enfants peuvent devenir des cibles militaires en tant que combattants.

De plus, l'Arménie qui se présente comme l'un des «partisans» de la Déclaration sur la sécurité des écoles n'hésite pas à utiliser les bâtiments scolaires à des fins militaires, ce qui est une autre démonstration de son non-respect envers la protection des générations futures.

Nous condamnons fermement la violation des droits des enfants par l'Arménie dans une ignorance flagrante des conventions internationales et de ses engagements en vertu du droit international humanitaire et appelons les organisations internationales concernées à enquêter de manière approfondie sur ces pratiques illégales et à prendre les mesures nécessaires pour mettre fin à la violation des droits des enfants en Arménie », a-t-on lit dans le communiqué.

Azvision.az


Tags: Arménie   armée   combat   enfant