De nombreuses forces et équipements arméniens ont été détruits

  20 Octobre 2020    Lu: 418
 De nombreuses forces et équipements arméniens ont été détruits

Durant la journée du 19 octobre et la nuit dernière, les opérations de combat contre l'Arménie, qui tentait de résister en direction d'Aghdéré-Aghdam, Fuzouli-Hadrout-Djabraïl et Goubadly-Zangilan, se sont poursuivies avec une intensité variable. L'armée arménienne a tiré sur nos positions défensives avec des armes légères, des mortiers et de l'artillerie.

C'est ce qui ressort d'un communiqué du ministère de la Défense.

À la suite des mesures prises par l'armée azerbaïdjanaise, les effectifs de l'ennemi, 2 chars T-72, 4 BM-21 Grad, 1 obusier D-30 et 5 véhicules ont été détruits dans différentes directions du front. Nos troupes surveillent la situation opérationnelle tout au long du front.

Dans le même temps, on a appris qu'à la suite des frappes d'artillerie de l'armée azerbaïdjanaise, un grand nombre de personnes avaient été tuées et blessées parmi le personnel des unités ennemies du 1er régiment de fusiliers motorisés des forces armées arméniennes. Le personnel et l'équipement militaire du 1er bataillon d'infanterie motorisé du régiment ont été complètement détruits. Le commandant adjoint du régiment Hovik Melkumyan, un autre officiel Gor Mirzoyan, ainsi que le commandant de l'unité spéciale du régiment, le capitaine Vahab Asetryan, ont été neutralisés.

Suite aux mesures prises par l'armée azerbaïdjanaise, une unité de l'armée arménienne s'est retirée des positions de combat dans la défense du 2e régiment de fusiliers motorisés.

Il y a beaucoup de morts et de blessés parmi le personnel des unités ennemies dans la de défense du 5e régiment de fusiliers motorisés. Il est rapporté que le commandant de l'unité Norik Aghakelyan faisait partie des blessés.

Une "Légion" de mercenaires et de réservistes stationnés dans la zone défensive de la 18e division de fusiliers motorisés de l'armée arménienne a refusé de se battre. Ces groupes, qui ont subi de lourdes pertes, n'ont pas pu résister aux zones défensives qui leur étaient assignées et ont fui en masse.

"De plus, l'unité de reconnaissance amenée dans la zone défensive de la 10e division de fusiliers de montagne a subi des pertes en termes de personnel militaire. L'unité, qui a perdu les deux tiers de son personnel, a été forcée de battre en retraite, quittant des positions.

30 membres du personnel de l'une des unités arméniennes qui ont essayé d'attaquer en direction de la région de Fuzouli ont été détruits à la suite des tirs de l'armée azerbaïdjanaise.

Le commandant du régiment, le colonel Tatul Ghazaryan, le commandant adjoint du régiment Armen Ohanyan et le commandant du 3e bataillon ont également été neutralisés à la suite de mesures spéciales", selon le ministère de la Défense.

Azvision.az


Tags: Azerbaïdjan   Arménie