L'armée azerbaïdjanaise parvient à avancer dans différentes directions de front

  17 Octobre 2020    Lu: 329
 L

Durant la journée du 16 octobre et la nuit du 17 octobre, la situation opérationnelle dans les directions d'Aghdéré-Aghdam et Fuzouli-Hadrout-Djabraïl du front est restée tendue.

Les troupes azerbaïdjanaises ont réussi à franchir la ligne de défense prédéfinie des forces armées arméniennes dans différentes directions et à avancer, chassant l'ennemi de leurs positions et, le forçant à fuir, a déclaré le ministère de la Défense.

Le personnel militaire de l'armée azerbaïdjanaise, qui a acquis une expérience de combat à la suite d'opérations militaires réussies, prend des frontières, des hauteurs et des positions avantageuses dans des directions importantes.

À la suite des mesures prises par l'armée azerbaïdjanaise durant la journée, un grand nombre de militaires des forces armées arméniennes, 7 chars T-72, 2 BM-21 Grad, 8 obusiers D-30 et 1 obusier D-20, 10 unités de camions avec des munitions et 7 unités d'autres véhicules ont été détruites et hors de combat dans différentes directions du front.

Selon les informations reçues, à la suite des opérations de combat, le 1er bataillon du 5e régiment d'artillerie de montagne des forces armées arméniennes s'est retiré, abandonnant ses positions et un grand nombre de tués et blessés derrière.

Jusqu'à 300 réservistes ont quitté leurs positions de combat sur la ligne de défense du 1er régiment de fusiliers motorisés des forces armées arméniennes et se sont retirés. Parmi les réservistes, il y a aussi de nombreux tués et blessés. Les membres du détachement spécial de police, attaché au régiment en tant que force de renfort, ont également quitté leurs positions de combat et se sont enfuis. Il y a une pénurie de nourriture et de munitions dans les unités du régiment.

Dans les unités des forces armées arméniennes, il y a eu des cas de désobéissance du personnel militaire aux officiers en raison d'un sentiment de fatigue et de désespoir, ainsi que du refus de participer aux combats en raison de la peur et de la panique.

L'armée azerbaïdjanaise conserve sa supériorité opérationnelle, infligeant des dégâts aux troupes arméniennes avec des tirs précis tout au long de la ligne de front.

Azvision.az


Tags: Azerbaïdjan   armée   Karabagh