Le chef de la diplomatie azerbaïdjanaise informe Guterres de la situation actuelle dans la région du Karabagh

  16 Octobre 2020    Lu: 270
 Le chef de la diplomatie azerbaïdjanaise informe Guterres de la situation actuelle dans la région du Karabagh

Le 16 octobre 2020, une conversation téléphonique a eu lieu entre le ministre des Affaires étrangères de la République d'Azerbaïdjan Djeyhoun Baïramov et le secrétaire général de l'ONU António Guterres.

Le ministre des Affaires étrangères Djeyhoun Baïramov a informé le secrétaire général de l'ONU de la situation actuelle dans la région et de la violation du cessez-le-feu humanitaire par les forces armées arméniennes.

Le ministre a souligné que les forces armées arméniennes bombardaient délibérément et sans discernement les civils azerbaïdjanais et les infrastructures civiles, ainsi que les villes situées loin de la zone de conflit.

Il a souligné que 13 heures après l'annonce du cessez-le-feu humanitaire, la deuxième plus grande ville d'Azerbaïdjan, Gandja, avait été la cible d'attaques de missiles par les forces armées arméniennes. Le ministre a souligné que jusqu'à présent, 47 civils avaient été tués et 222 civils blessés à la suite des bombardements par l'Arménie.

Le ministre Djeyhoun Baïramov a noté que toute la responsabilité de l'escalade dans la région incombait aux dirigeants politico-militaires de l'Arménie.

Le secrétaire général de l'ONU, Antonio Guterres, a exprimé sa préoccupation face à l'intensification des tensions dans la région et au massacre de civils. Il a souligné l’importance du respect du cessez-le-feu humanitaire. Le Secrétaire général de l'ONU a également souligné la nécessité de trouver une solution politique au conflit.

Azvision.az


Tags: Azerbaïdjan   Arménie   ONU   Karabagh