Le MAE d'Azerbaïdjan réagit à la déclaration du ministre arménien

  16 Octobre 2020    Lu: 304
 Le MAE d

Le MAE de la République d'Azerbaïdjan a commenté la déclaration faite par le ministre des Affaires étrangères de l'Arménie lors de l'une conférence de presse tenue le 16 octobre 2020.

La déclaration faite par le Ministre des affaires étrangères de l'Arménie lors de la conférence de presse avec le Ministre grec des affaires étrangères et ses tentatives d'accuser l'Azerbaïdjan et la Turquie de l'escalade dans la région est un autre exemple frappant de la politique hypocrite de l'Arménie, un pays menant une politique d'agression contre l'Azerbaïdjan.

Nous rappelons au Ministre arménien des affaires étrangères que les forces armées azerbaïdjanaises défendent les civils azerbaïdjanais et prennent des mesures contre-offensives conformément au droit de légitime défense sur le sol souverain de la République d'Azerbaïdjan. Les forces armées arméniennes sont illégalement présentes dans les territoires azerbaïdjanais depuis près de trois décennies, poursuivant l’objectif de consolider les conséquences de la politique d’occupation de l’Arménie.

Le récent acte de nouvelle agression de l'Arménie contre l'Azerbaïdjan, la poursuite de ses attaques directes et aveugles contre les civils azerbaïdjanais, laviolation flagrante du cessez-le-feu humanitaire par l'Arménie, y compris la roquette tirant sur la population pacifique et les villes d'Azerbaïdjan situées loin de la zone de conflit causant de graves pertes civiles, démontrent clairement que l'Arménie n'est pas intéressée par le règlement politique du conflit, au contraire, elle vise à impliquer des tiers dans les hostilités. Sinon, comment l'Arménie expliquerait-elle le ciblage des villes azerbaïdjanaises depuis le territoire arménien?

Il est tout à fait déplorable que l'Arménie au lieu de respecter les normes et principes du droit international, en particulier l'inviolabilité des frontières internationalement reconnues des États et de mettre en œuvre les exigences des résolutions du CSNU sur le retrait complet et inconditionnel des forces d'occupation des territoires occupés de l'Azerbaïdjan , préfère se préparer à une nouvelle agression sous le déguisement du cessez-le-feu.

Azvision.az


Tags: Azerbaïdjan   Arménie   Karabagh