L'ASALA menace de mort les journalistes qui couvrent les réalités de Karabagh - Faits en Images

  05 Octobre 2020    Lu: 874
 L

"Les Arméniens joueront au football avec votre tête!", "Votre écriture vous coûtera cher!", "Souvenons-nous des noms, pierre plottu ... le verdict de la guerre est la condamnation à mort!"

Les menaces de mort ont été envoyées aux journalistes du journal français La Libération par l'organisation terroriste internationale arménienne ASALA et ses membres.

Ces derniers jours, ces organisations arméniennes et d'autres ont menacé les journalistes qui écrivent les vérités sur le conflit du Haut-Karabagh et essaient de cacher les réalités.

Un journaliste du journal La Libération a partagé sur Twitter les menaces de mort envoyées par des membres de l'ASALA, ainsi que par le lobby arménien. Un article objectif sur le site Web du journal à propos des combats au Haut-Karabagh a fait enrager beaucoup, en particulier l'ASALA et la diaspora arménienne. Les journalistes qui ont reçu des menaces de mort ont été contraints de retirer l'article du site.

Les Arméniens, qui vivent en Europe depuis de nombreuses années, ne peuvent pas arrêter leurs actes odieux. En ce sens, le vrai visage de la France, qu'on appelle le «berceau de la démocratie» se révèle. Les journalistes sont menacés de mort dans un pays qui parle toujours de liberté d'expression défendant les droits de l'homme. La France, qui recherche les droits de l'homme dans d'autres pays ne réagit pas aux menaces de mort adressées contre ses journalistes par les terroristes de l'ASALA, ainsi que le lobby arménien, toujours soutenu par la France.













Azvision.az


Tags: Arménie   ASALA   terrorisme   Karabagh