Le MAE et le Parquet général de l'Azerbaïdjan publient une déclaration conjointe sur l'agression arménienne

  29 Septembre 2020    Lu: 287
 Le MAE et le Parquet général de l

Le Bureau du procureur général et le Ministère des affaires étrangères de l'Azerbaïdjan ont publié une déclaration conjointe sur les provocations à grande échelle commises par les forces armées arméniennes qui ont soumis des civils, de nombreuses maisons et objets, ainsi que des locaux à des maisons à des tirs d'artillerie intensifs depuis le 27 septembre.

La déclaration se lit comme suit:

Le 27 septembre, vers 06h00, la partie arménienne a commis une autre agression contre l'Azerbaïdjan bombardant les positions de l'armée azerbaïdjanaise tout au long du front et les zones résidentielles azerbaïdjanaises situées dans la zone de front avec des armes de gros calibre, des mortiers et des pièces d'artillerie de divers calibres. 

À la suite de l'agression militaire de l'armée arménienne du 27 au 29 septembre, les régions azerbaïdjanaises de Terter, d'Aghdam, de Djabraïl, ainsi que les régions de Goranboy, Dachkessen et Naftalan ont été soumises aux tirs d'artillerie des forces armées arméniennes.

L'Arménie continue de tirer délibérément sur des civils, de nombreuses maisons et objets, ainsi que sur des locaux à usage domestique, en violant flagrantement ses engagements au titre des Conventions de Genève et en négligeant les normes et principes fondamentaux du droit international humanitaire.

Selon le rapport, 10 civils azerbaïdjanais ont été tués et 30 blessés à la suite des tirs d'artillerie intensifs de l'Arménie jusqu'à présent. Des enfants de 13 ans et 14 ans sont parmi les civils tués ".

Azvision.az


Tags: Azerbaïdjan   Arménie   provocation