Karabakh: Medvedev a également parlé des combats

  28 Septembre 2020    Lu: 424
 Karabakh: Medvedev a également parlé des combats

Le problème du Haut-Karabakh ne peut être résolu par la force. Le règlement ne doit se faire que par des moyens politiques et diplomatiques, a annoncé le vice-président du Conseil de sécurité de la Fédération de Russie Dmitri Medvedev.

"Les nouvelles tensions dans la zone de conflit du Haut-Karabakh ont entraîné des effusions de sang et la mort. Le problème du Haut-Karabakh ne peut être résolu par la force. Le règlement ne doit se faire que par des moyens politiques et diplomatiques. J'en ai été personnellement convaincu, notamment lorsque j'ai agi en tant que médiateur de la Russie lors des pourparlers entre les dirigeants des deux pays. Maintenant, toutes les parties doivent se calmer. Tout d'abord, il est nécessaire d'arrêter la rhétorique militaire et les actions militaires. Sinon, des conséquences catastrophiques dans la région ne pourront être évitées", a-t-il noté.

Selon Medvedev, chaque opportunité doit être utilisée aujourd'hui pour surmonter la crise et trouver des solutions.

"Tant le mécanisme de coprésidence au sein du Groupe de Minsk de l'OSCE que le format bilatéral - en tenant compte de nos voisins et partenaires proches l'Arménie et l'Azerbaïdjan ...", a déclaré Medvedev.


Tags: Azerbaïdjan   Arménie   Karabakh   Russie