«Les dirigeants militaro-politiques de l'Arménie portent l'entière responsabilité du crime sanglant commis à la frontière»

  21 Septembre 2020    Lu: 793
 «Les dirigeants militaro-politiques de l

Le 21 septembre 2020, les forces armées arméniennes ont recouru à une autre provocation en direction de la région azerbaïdjanaise de Tovouz, à la frontière internationale arméno-azerbaïdjanaise. À la suite du feu ouvert par les forces ennemies à partir d'une arme à feu portative, un militaire de l'armée azerbaïdjanaise Mammadov Elshan est tombé en martyr.

C'est ce qu'a déclaré dans un communiqué le ministère des Affaires étrangères (MAE) de la République d'Azerbaïdjan.

La perpétration de cette provocation sanglante après la dernière déclaration du ministère des Affaires étrangères de l'Arménie racontant la paix dans la région et la sécurité régionale et la déclaration du ministre des Affaires étrangères de ce pays appelant à une solution pacifique du conflit est la brillante démonstration du fait que l'intention réelle des dirigeants arméniens n'est pas la paix mais la poursuite de l'agression.

Les dirigeants militaro-politiques de l'Arménie portent l'entière responsabilité de ce crime sanglant commis par les forces ennemies à la frontière arméno-azerbaïdjanaise. Que Dieu ait pitié de notre martyr qui est mort pour la souveraineté et l'intégrité territoriale de notre État tout en protégeant les frontières internationalement reconnues de l'Azerbaïdjan », lit-on dans le communiqué.

Azvision.az


Tags: Azerbaïdjan   Arménie   Karabagh   occupation   martyr