Des chercheurs désignent les meilleures heures pour faire du sport afin de lutter contre le diabète

  20 Octobre 2019    Lu: 1143
Des chercheurs désignent les meilleures heures pour faire du sport afin de lutter contre le diabète

Des chercheurs des universités britanniques de Bath et de Birmingham ont prouvé que faire des exercices physiques avant le petit-déjeuner était bénéfique pour la santé. Cela réduit en effet les risques de diabète de type 2 et de maladies cardiovasculaires.

Les exercices physiques seront plus utiles si vous les pratiquez avant le petit-déjeuner: cela améliore la réaction de l’organisme à l'insuline, réduit le risque de diabète de type 2 et de maladies cardiovasculaires. Cette conclusion a été annoncée par des chercheurs des universités de Bath et de Birmingham, au Royaume-Uni.

Une étude de six semaines, à laquelle ont participé 30 hommes obèses et en surpoids, a montré qu’il était possible de contrôler la glycémie en modifiant non seulement l'horaire des repas, mais également le moment des exercices. Les personnes qui font du sport avant le petit-déjeuner brûlent deux fois plus de graisse que celles qui en font après avoir mangé.

«Nos résultats suggèrent que la modification des heures de repas par rapport au moment où vous faites de l'exercice peut entraîner des changements profonds et positifs sur votre santé», a déclaré le Dr Javier Gonzalez, l'un des auteurs de l'étude, cité par le Daily Mail.

Selon les chercheurs, l’augmentation de la combustion des graisses chez ceux qui font de l’exercice avec l’estomac vide est due à un niveau d'insuline plus faible. Si une personne a faim toute la nuit, l’organisme utilisera davantage de réserves de graisse comme carburant.

Les chercheurs indiquent qu’avec ce régime, l’organisme réagit mieux à l'insuline, ce qui réduit le risque de diabète de type 2 et de maladies cardiovasculaires. De plus, une augmentation considérable du taux de protéines a été observée, en particulier concernant les protéines chargées de transporter le glucose depuis le sang jusqu’aux muscles.

Les chercheurs doivent maintenant étudier les conséquences à long terme d'une telle activité physique, ainsi que son efficacité sur les femmes. (Sputnik)


Tags: santé   sport