Levi's : les nouvelles vestes connectées Jacquard by Google arrivent

  03 Octobre 2019    Lu: 1059
 Levi

À partir du 3 octobre, il sera possible d'acheter l'un des deux modèles de vestes connectées conçues par Levi's. Au cœur de cette innovation, la nouvelle version de la puce Jacquard qui permet de piloter son smartphone à l'aide de gestes effectués sur l'une des manches.

Ce n'est donc pas une mais deux vestes connectées que Levi’s lance à partir du mois d'octobre, et la France fait partie des quatre pays européens qui vont découvrir ce vêtement du futur. Vendues respectivement 200 et 250 dollars aux États-Unis (sans doute 200 et 250 euros en Europe), les modèles Trucker et Sherpa Trucker sont des évolutions de la veste lancée il y a deux ans uniquement aux États-Unis.

La nouveauté, c'est l'évolution de la puce Jacquard signée Google. Placée au niveau du poignet, de manière très discrète puisqu'elle est moins volumineuse, elle permet de piloter son téléphone par gestes. Ce dispositif se connecte ainsi en Bluetooth, et le porteur de la veste peut déclencher des actions en fonction de ses gestes.

Attention au lavage

C'est très gadget, et ça rappelle forcément quelques héros de films d'anticipation, mais on peut ainsi prendre un appel ou contrôler le son de la musique avec des gestes du bras. Le capteur peut aussi vibrer à la réception d'une notification, et si vous avez mis vos écouteurs, vous pourrez avoir la météo, la lecture des SMS ou encore le guidage GPS si vous êtes à vélo ou à pied.

Et si vous partez de chez vous sans votre smartphone, la veste vous prévient que vous l'avez oubliée... Côté entretien, Google rappelle qu'il faut enlever le dispositif avant de laver la veste, et le fabricant précise aussi que la pluie peut en perturber le fonctionnement. Enfin, demeure la question du selfie. La veste permet semble-t-il de prendre des photos, mais on peut se demander où est l'intérêt puisque le smartphone est censé être dans une poche ou un sac à dos. À moins que l'utilisateur ne possède des lunettes connectées...

Futura Sciences


Tags: Google   technologie