Une épidémie dévastatrice pourrait tuer 80 millions de personnes en deux jours

  19 Septembre 2019    Lu: 452
 Une épidémie dévastatrice pourrait tuer 80 millions de personnes en deux jours

Une épidémie ressemblant à la grippe pourrait apparaître en un clin d’œil et tuer jusqu’à 80 millions de personnes sur Terre en moins de deux jours, mettent en garde des experts de l’Organisation mondiale de la santé dans le rapport «Le monde en danger». Ils estiment que les gouvernements n’accordent pas assez d’importance à ces menaces.

L’humanité n’est absolument pas prête à la «menace réelle» d’une pandémie, laquelle peut être déclenchée par des dizaines de virus déjà connus de l’homme ou par de nouvelles souches de virus, indique le rapport annuel de la commission d’experts dirigée par un ancien chef de l’Organisation mondiale de la santé (OMS).

«Un agent pathogène à action rapide peut potentiellement tuer des dizaines de millions de personnes, perturber les économies et déstabiliser la sécurité nationale», indique le rapport du Conseil de supervision de la préparation globale (GPMB) intitulé «Le monde en danger».

«Panique» et «négligence» à l’heure d’agir

Dans ce rapport, 15 dirigeants de la santé publique ont critiqué le «cycle de panique et de négligence» qui, selon eux, a caractérisé les réponses aux urgences sanitaires.

«Nous redoublons d'efforts lorsqu'il y a une menace sérieuse, puis l’oublions rapidement lorsque la menace diminue. Il est grand temps d'agir», ont affirmé les experts en qualifiant d’«insuffisants» les efforts entrepris par les gouvernements pour se préparer aux épidémies après les nombreux cas d’Ebola survenus en 2014-2016.

Tedros Adhanom Ghebreyesus, directeur général de l'OMS, a déclaré que les gouvernements devraient investir dans le renforcement des systèmes de santé. Il a suggéré d'augmenter les fonds alloués à la recherche sur les nouvelles technologies, d'améliorer la coordination et les systèmes de communication rapide et de suivre en permanence les progrès.

Quelle maladie serait la plus dangereuse?

Les experts ont divisé par continent les maladies en «émergentes» ou «ressurgissantes» et en «nouvellement émergentes». Parmi les maladies les plus dangereuses en Europe, ils ont évoqué le virus Ebola, la souche entérohémorragique rare Escherichia coli O104:H4 qui avait causé une épidémie en 2011 en Europe et la variante de la maladie de Creutzfeldt-Jakob, maladie du cerveau causée par la consommation de bœuf infecté.

Outre les virus, ce sont les superbactéries résistant aux antibiotiques qui deviennent fatales pour les personnes à faible immunité. Les chercheurs ont exhorté à ne pas oublier les virus et les bactéries dits «de laboratoire», donc d'origine artificielle.

La propagation massive des maladies est due à la rapidité avec laquelle les gens se déplacent dans le monde. Ainsi, les virus tueurs qui déclenchent des épidémies n’ont besoin que de 36 à 50 heures pour toucher jusqu’à 80 millions de personnes autour de la planète, toujours selon la même source.

Sputnik


Tags: épidémie