Pour éviter les ballonnements, mangez moins de sel !

  11 Juillet 2019    Lu: 448
Pour éviter les ballonnements, mangez moins de sel !

La consommation excessive de sel est connue pour ses conséquences néfastes sur l'hypertension artérielle, les reins, mais aussi les maladies cardiovasculaires. Mais un nouvel effet méconnu pourrait s'ajouter à la liste : le sel augmenterait la sensation de ballonnements.

Des chercheurs de la faculté de santé publique Johns Hopkins Bloomberg ont repris d'anciens essais menés dans les années 1990 consistant à comparer les effets d'un régime Dash (riche en fibres, vitamines et minéraux) à un régime pauvre en fibres. Chaque régime incluait trois niveaux de consommation de sodium. Les chercheurs ont croisé ces données avec les questions sur les sensations de ballonnements, également rapportées lors des tests. Ils ont ainsi constaté que les régimes à haute teneur en sodium augmentaient le risque de ballonnements d'environ 27 %.

Le mécanisme n'est pas encore bien connu, mais les chercheurs pensent que la rétention d'eau, favorisée par le sel, est susceptible d'altérer le processus de digestion et entraîner la formation de gaz. « Nous émettons aussi l'hypothèse que la consommation de sodium altère le microbioteintestinal de manière à modifier la production de sulfure bactérien, avance le Pr. Noel Mueller, l'auteur principal de l'étude publiée dans l'American Journal of Gastroenterology. La bonne nouvelle, c'est qu'il serait possible de réduire les ballonnements sans compromettre la consommation de fibres ». Une raison de plus en tous cas pour limiter sa consommation de sel, qui s'élève encore à 9 grammes/jour en France, alors que l'Organisation mondiale de la santé (OMS) recommande 5 grammes/jour maximum.

Futura Sciences / Céline Deluzarche


Tags: