Une cause de cancers plus importante que le tabagisme a été révélée

  03 Juillet 2019    Lu: 545
Une cause de cancers plus importante que le tabagisme a été révélée

Selon une nouvelle étude menée par des chercheurs britanniques et basée sur des données statistiques, l’obésité dépasse le tabagisme en tant que cause principale de quatre cancers majeurs.

Selon Cancer Research UK, la principale organisation caritative consacrée à la recherche sur le cancer au Royaume-Uni, l’obésité rivalise avec le tabagisme en tant que cause première de cancers. L’organisation appelle le gouvernement à intervenir pour «mettre fin à l’épidémie».

Les études et les données statistiques montrent des chiffres concrets: l'excès de poids provoque actuellement environ 4.000 cas de cancers de plus. Parmi eux, se trouvent quatre cancers majeurs: ceux de l'intestin, des reins, des ovaires et du foie.

Le tabagisme est toujours la principale cause de cancers, mais Cancer Research UK avertit qu’il est vital de prendre des mesures au niveau gouvernemental pour lutter contre l'obésité qui constitue un facteur important pour 13 types de cancers. Aujourd’hui, il y a deux fois plus de personnes obèses que de fumeurs. De plus, le Royaume-Uni a le taux d'obésité le plus élevé d'Europe occidentale, une proportion qui augmente encore plus rapidement qu’aux États-Unis.

Cancer Research UK a émis son avertissement alors que Public Health England et le Bureau des statistiques nationales du Royaume-Uni publiaient des chiffres montrant une réduction du tabagisme au Royaume-Uni. Le taux de tabagisme global a diminué de 5% depuis 2011 et ne consistuait que 14.7% l’an dernier quand 26% de la population britannique adulte était considérée comme obèse en 2016. Quant à l’obésité infantile, un enfant sur 10 est obèse à l'âge de cinq ans et un sur cinq l’est à l'âge de 11 ans.

«Nos enfants peuvent devenir une génération non fumeuse, mais nous avons atteint un record catastrophique en matière d'obésité chez les enfants et nous avons maintenant besoin d'une intervention urgente du gouvernement pour mettre fin à l'épidémie. Ils ont encore une chance de sauver des vies», a déclaré Michelle Mitchell, directrice générale de l’organisation.

Simon Stevens, le chef du National Health Service a également appelé les ministres à agir, avertissant que les progrès significatifs dans la lutte contre le cancer avec un taux de survie à un niveau record «risquaient d'être annulés par l'épidémie croissante d'obésité».

L’organisation Cancer Research Uk demande au gouvernement de prendre des mesures concrètes pour réduire de moitié le taux d'obésitéchez les enfants d'ici 2030 et de limiter les publicités consacrées à la malbouffe après 21h à la télévision et en ligne.

«Il n’y a pas de solution miracle pour réduire l’obésité, mais l’effondrement du tabagisme au fil des ans - en partie grâce aux publicités et aux interdictions environnementales - montre que le changement opéré par le gouvernement fonctionne», a déclaré la professeure Linda Bauld, spécialiste de Cancer Research UK.

L'analyse de l’organisation est parue quelques jours après avoir été vivement critiquée pour sa nouvelle campagne contre l'obésité, un panneau publicitaire contenant un paquet de cigarettes portant le slogan «L'obésité est aussi une cause du cancer» considéré comme offensant pour les personnes obèses.

Sputnik


Tags: cancer   tabagisme