Le son des voitures électriques BMW sera composé par Hans Zimmer

  01 Juillet 2019    Lu: 242
Le son des voitures électriques BMW sera composé par Hans Zimmer

Il est à l’origine des bandes originales de certains des plus gros blockbusters de ces vingt dernières années (Gladiator, Pirates des Caraïbes, Inception, Interstellar ou encore Blade Runner 2049), le voici désormais aux commandes de la bande-son des futurs véhicules électriques de BMW.

Recruté par la marque allemande, Hans Zimmer s’est déjà mis à l’oeuvre en compagnie de Renzo Vitale, ingénieur acoustique et sound designer pour le groupe BMW. Le duo vient notamment d’accoucher des sonorités qui accompagnent le concept Vision M NEXT, fraîchement présenté par BMW sur son événement NEXTGen, qui a eu lieu cette semaine.

Si ce véhicule ne devrait jamais dépasser le stade de prototype, il se veut évocateur de la ligne que BMW adoptera pour ses prochains véhicules électriques. La marque met en avant l’approche acoustique et la signature sonore de son concept. Une approche qui donne d’ailleurs lieu à la création d’une nouvelle marque baptisée « BMW IconicSounds Electric ». Cette dernière a pour objectif de susciter l’émotion, comme l’expliquait récemment Jens Thiemer, le vice président sénior chargé de la gestion de la marque BMW, dans un communiqué. « Nous voulons positionner BMW IconicSounds Electric de façon à satisfaire les clients en recherche de sonorités ayant un impact émotionnel. Avec [ce label], ils pourront expérimenter le plaisir de conduire avec tous leurs sens« , pouvait-on y lire.

Donner de la voix aux véhicules électriques… une question de législation

De manière plus terre à terre, BMW travaille depuis 2009 sur des sons générés artificiellement pour les véhicules dépourvus de moteurs à combustion. Des sons avant tout utilisés, en option, pour avertir les piétons qu’une voiture électrique est dans le secteur… et éviter d’éventuels accidents, tout particulièrement en ville. Ces véhicules ont récemment attiré l’attention de L’Union européenne, qui estime que leur nature (trop) discrète est dangereuse. Comme nous l’expliquions début juin, à compter du 1er juillet prochain, les voitures non thermiques fabriquées sur le territoire européen devront émettre un bruit d’au moins 56 décibels une fois lancées à plus de 20 km/h.

BMW prévoit visiblement de faire mieux qu’un bruit, tout du moins avec ses véhicules électriques haut de gamme. Hans Zimmer, lui, semble ravi. L’intéressé évoquait notamment le rapport personnel qu’il entretient avec la marque à l’hélice. « J’ai toujours été un passionné de BMW» , assure-t-il. « Enfant, je savais quand ma mère rentrait à la maison au seul son de sa BMW. Je suis ravi d’avoir la chance de concevoir le son des futures BMW électriques et l’opportunité de susciter de l’émotion pour la future expérience de conduite électrique».

Siècle Digital


Tags: BMW