Pourquoi a-t-on parfois le pied qui dort?

  23 Juin 2019    Lu: 652
Pourquoi a-t-on parfois le pied qui dort?

Avoir des fourmis dans les jambes, le pied qui dort, la main engourdie, c’est déjà arrivé à la plupart d’entre nous. Mais quels sont les mécanismes physiques qui se cachent derrière ces phénomènes ?

La paresthésie

On ressent des picotements, la sensation que la partie du corps est engourdie et que l’on a des difficultés à la mouvoir. C’est un phénomène qui s’appelle la paresthésie. Ces sensations peuvent apparaître, par exemple, après une période de sommeil, le maintien pendant un certain temps de la même position ou le port d’un vêtement trop serré.

Dans ces cas, il s’agit généralement d’une compression qui a été exercée sur les vaisseaux sanguins ou les nerfs et c’est la réapparition de la sensibilité des nerfs et de la circulation du sang qui donne les picotements. Ceux-ci disparaissent ensuite lorsque l’on se remet en mouvement.

Attention, si ces phénomènes sont récurrents, persistants et associés à d’autres symptômes, il convient de consulter un médecin. Ceux-ci peuvent être des signes précurseurs d’un accident vasculaire cérébral, les témoins de pathologies comme la sclérose en plaque, de problèmes musculaires, de lésions des nerfs, d’un déficit de vitamines ou d’un excès d’alcool, pour n’en citer que quelques exemples. Ce ne sont donc pas des indicateurs à prendre à la légère et qui, dans certains cas, demandent une prise en charge d’urgence.

7sur7


Tags: santé