L'OMS inquiète de l'écoute de musique au casque

  12 Février 2019    Lu: 598
L

Près de 50% des personnes âgées de 12 à 35 ans, soit 1,1 milliard de jeunes, risquent une déficience auditive due à une exposition prolongée à des sons trop forts, notamment avec l'écoute de musique au casque, avertit l'Organisation mondiale de la Santé (OMS), dans un communiqué diffusé aujourd'hui.

Plus de 5% de la population mondiale, soit 466 millions de personnes, souffrent déjà de déficience auditive et, d’ici 2050, ce sont plus de 900 millions de personnes qui pourraient en être victimes, dit-elle. "Plus d'un milliard de jeunes risquent de perdre l'audition en faisant simplement ce qu'ils aiment: écouter de la musique régulièrement au casque avec leurs écouteurs", a déclaré le Dr Shelly Chadha, chargée du programme de prévention de la surdité de l'OMS, lors d'une conférence de presse.

"Ce que nous proposons, ce sont certaines fonctionnalités comme la réduction automatique et le contrôle parental du volume. Lorsque quelqu'un dépasse sa limite sonore, il est ainsi possible de réduire automatiquement le volume à un niveau qui ne nuira pas à ses oreilles", a-t-elle poursuivi.

Seule l'Union européenne impose aux fabricants de ne pas dépasser 100 décibels et fixe la norme à 85, souligne l'OMS.

Reuters


Tags: OMS   musique