Un boxeur italien mis K.-O. succombe à ses blessures

  05 Novembre 2018    Lu: 639
Un boxeur italien mis K.-O. succombe à ses blessures

Après une semaine de coma, Christian Daghio, septuple champion du monde des super-moyens de muay-thaï et grande figure de la boxe italienne, est décédé des suites d'importantes lésions cérébrales, après avoir été mis K.-O. lors d'un match de boxe thaïlandaise, selon le site Boxing Scene.

Le boxeur italien Christian Daghio, hospitalisé d'urgence le 26 octobre après avoir été mis K.-O. lors d'un match de boxe thaïlandaise, est décédé une semaine plus tard, à l'âge de 49 ans, victime de graves lésions cérébrales.

L'Italien avait subi un violent K.-O. qui l'avait plongé dans le coma, lors d'un nouveau combat pour le titre de champion du monde, face à Don Pareuang, le 26 octobre.

«Il est mort comme il voulait mourir, je ne le regrette pas parce qu'il était comme ça, il a dit qu'il voulait se battre jusqu'à l'âge de quatre-vingts ans, […] et il est mort en tant que champion», a déclaré son frère, après que la nouvelle a été rendue publique.

Christian Daghio est une légende de la discipline. Il a remporté sept titres mondiaux dans la catégorie des super-moyens en muay-thaï, et défendait en parallèle les couleurs de l'Italie, pour qui il a remporté trois fois le bronze lors de rendez-vous européens et mondiaux. Il avait ouvert une école de sport à Pattaya en 2006, où il a formé de nombreux jeunes sportifs, locaux comme étrangers.

Sputnik


Tags: boxe