Facebook Messenger va traduire automatiquement les messages

  17 Septembre 2018    Lu: 434
Facebook Messenger va traduire automatiquement les messages

Facebook lance aujourd'hui dans Messenger la traduction installée des messages entre le français et l'anglais. Elle sera prochainement proposée vers l'espagnol, le portugais et l'arabe.

Dans Facebook Messenger, les messages pourront bientôt être traduits automatiquement de l'anglais vers le français et inversement. L'application de messagerie instantanée de Facebook a annoncé lundi matin qu'elle allait proposer cette fonctionnalité en France après l'avoir proposé entre l'anglais et l'espagnol. Cette fonction sera proposée via l'assistant personnel intégré dans Messenger, M, lancé en France il y a un an. "Une façon naturelle d'évoluer, c'est que M vous propose, quand vous recevez un message qui n'est pas dans votre langue, de le traduire", explique à Europe 1 Laurent Landowski, spécialiste de l'intelligence artificielle chez Messenger.

Traduction automatique. "Quand l'utilisateur va recevoir un message en anglais, M va afficher une alerte lui proposant de le traduire. Il peut ensuite l'activer pour que ce soit fait automatiquement avec chaque nouveau message de la conversation", explique-t-il. L'activation de la traduction se fait conversation par conversation et peut ensuite être désactivé dans les réglages de l'échange. L'expéditeur des messages est lui alerté que la traduction automatique a été activée afin de ne plus s'embêter à écrire dans l'autre langue s'il ne la parle pas très bien. D'abord proposée uniquement entre le français et l'anglais, cette fonction devrait être étendue à d'autres langues dans les mois à venir. "Les langues qui sont parlées par les familles présentes en France comme le portugais, l'espagnol et l'arable, vont arriver très vite", indique Laurent Landowski.

Plus compliqué dans Messenger… Il peut sembler étonnant que la traduction n'ait pas été proposée plus tôt. Et pour cause, elle est déjà disponible sur Facebook et dans toutes les langues, mais Messenger a plusieurs spécificités. "Il y a une spécificité sur la langue qui est utilisée et sur la rapidité avec laquelle il faut traduire. Il faut vraiment que ce soit instantanée pour que l'on garde l'esprit conversation. La langue, elle, a beaucoup plus d'argot, de fautes d'orthographes et fautes de frappe, donc le modèle va s'habituer au fur et à mesure. La traduction va s'améliorer avec le temps", annonce Laurent Landowski.

Un usage en hausse. Aux États-Unis, où cette fonction est proposée depuis quelques mois, les équipes de Messenger ont constaté une hausse des usages. "On voit un nouvel usage puisqu'aujourd'hui, personne ne va demander à quelqu'un de communiquer sur Messenger s'il ne parle pas la même langue. Dans les groupes avec les familles, on voit que les utilisateurs ajoutent de nouveaux membres ou communiquent plus entre eux", précise le responsable de Messenger. Pour faciliter encore l'usage de son application, Messenger proposera aussi "très prochainement" une version revue de son interface qui avait été annoncée en mai dernier lors de la conférence des développeurs de Facebook.

Europe1


Tags: Facebook