Venezuela: transactions bientôt suspendues

  17 Août 2018    Lu: 345
Venezuela: transactions bientôt suspendues

Les transactions électroniques seront temporairement suspendues au Venezuela à partir de dimanche prochain pour faciliter la mise en circulation de nouveaux billets qui compteront cinq zéros de moins que les actuels, a annoncé le gouvernement jeudi.

"Toutes les transactions électroniques au Venezuela seront suspendues" à partir de 18H00 heure locale (22H00 GMT) dimanche 19 août, a indiqué le ministre de l'Intérieur Néstor Reverol, sans préciser combien de temps durera cette mesure. L'arrivée des nouvelles coupures est prévue pour lundi, le président Nicolás Maduro ayant déclaré ce jour chomé pour faciliter la mise ne place de la nouvelle émission monétaire. "Nous invitons la population à prendre toutes les dispositions nécessaires," a indiqué M. Reverol, qui assure que 95% des outils informatiques "sont adaptés" à ce changement.

De nombreux commerces resteront fermés durant la suspension des transactions, ces derniers étant dépendants du bon fonctionnement des cartes de crédit en raison d'une pénurie de billets. Le gouvernement socialiste prévoit que les billets actuels de plus de 1.000 bolivars vénézuéliens resteront en circulation aux côtés des nouveaux. Selon le Fonds monétaire international, l'hyperinflation au Venezuela pourrait dépasser 1.000.000% d'ici la fin de l'année. Le coût d'un kilo de viande est par exemple équivalent au salaire minimum (5,9 millions de bolivars vénézuéliens), soit moins d'un dollar au marché noir. Le retrait de zéros de la monnaie fait partie d'un "plan de relance économique" qui comprend l'assouplissement du rigide contrôle des changes ainsi qu'un nouveau système pour le prix de l'essence, une mesure qui devrait entrer en vigueur lundi.

La suppression des cinq zéros devrait aussi faciliter les opérations du quotidien car nombre de supermarchés font par exemple payer les clients en plusieurs fois, la limite par transaction est fixée à 20 millions de bolivars. "Les systèmes informatiques sont en surchauffe, aucune plateforme ne supporte une telle quantité de transactions. Un effondrement (du système) est possible", avait déclaré une source bancaire anonyme à l'AFP. Le gouvernement du président socialiste Nicolas Maduro soutient que la crise économique et l'hyperinflation sont la conséquence d'une "guerre économique" livrée par la droite vénézuélienne et les Etats-Unis pour le renverser.


Tags: Venezuela