La FIFA craint des manifestations racistes

  12 Juin 2018    Lu: 932
La FIFA craint des manifestations racistes

La fédération internationale de football (FIFA) craint toujours des manifestations à caractère raciste pendant les rencontres de la 21e Coupe du monde de football en Russie qui se jouera du 14 juin au 15 juillet.

"C'est clairement un risque. La lutte contre le racisme reste une tâche majeure", a déclaré le président de la FIFA Gianni Infantino dans une interview au journal suisse Blick. "Il ne faut certainement pas sous-estimer le problème."

Le racisme est un phénomène récurrent dans les stades de football russes. Les joueurs noirs en particulier sont régulièrement la cible d'insultes venues des tribunes. La fédération européenne de football (UEFA) a déjà infligé des amendes à de nombreux clubs russes pour des manifestations discriminatoires ces dernières années.

L'année dernière, la FIFA a lancé une série de mesures de lutte contre le racisme lors de la Coupe des Confédérations qui s'est jouée en Russie du 17 juin au 2 juillet. Gianni Infantino a indiqué que ces mesures seront également en vigueur lors de la Coupe du monde. 

Sonnette d'alarme

Des observateurs seront présents dans les stades pour tirer la sonnette d'alarme à la moindre manifestation de racisme de la part du public. 

Si des incidents discriminatoires surviennent lors d'un match, les preuves collectées par les observateurs sont transmises à la commission de discipline de la FIFA qui prendra les mesures qui s'imposent après analyse des éléments mis à sa disposition. Les observateurs aideront également le personnel de sécurité, avec lesquels ils sont en contact direct, à résoudre les incidents avant et pendant les matchs.

Les arbitres peuvent interrompre les matchs et demander qu'une annonce publique soit diffusée dans le stade afin que les comportements discriminatoires cessent. Puis, ils peuvent suspendre le match jusqu'à ce que les comportements discriminatoires cessent et enfin, si les comportements discriminatoires persistent, arrêter définitivement le match.

Aucun incident à caractère raciste n'a été à déplorer lors de la Coupe des Confédération 2017 en Russie.


Tags: