Pourquoi vous devriez laisser vos enfants jouer à la bagarre

  21 Mars 2018    Lu: 1047
Pourquoi vous devriez laisser vos enfants jouer à la bagarre

Les batailles d'oreillers et autres faux combats de catch permettraient aux enfants de s'intégrer socialement, de développer leurs capacités cérébrales, et de booster leur confiance en eux.

Mauvaise nouvelle pour les parents qui tentent en vain de calmer leurs enfants et les pousser à jouer à des jeux plus calme: la bagarre est en fait un excellent moyen de développement. Dans leur livre "L'art de la bagarre: le bon vieux chahut et pourquoi chaque enfant en a besoin", es docteurs Anthony T. DeBenedet et Lawrence J. Cohen expliquent en effet que "les jeux brutaux peuvent favoriser les liens sociaux, résoudre les problèmes de comportement, renforcer la confiance et plus encore". 

De cette manière, les enfants dépensent non seulement beaucoup d'énergie, mais développent également sans le savoir la croissance  de neurones dans leur cortex et leur hippocampe: les deux régions du cerveau responsables de la mémoire, de l'apprentissage, du langage et de la logique. Selon les scientifiques, les enfants qui s'adonnent à ce genre de jeux réussiraient même mieux à l'école que ceux qui jouent seulement à des jeux plus calmes. 

Maîtrise de soi et coopération

Quand les enfants "jouent à la bagarre", ils apprennent la maîtrise de soi et le contrôle de leurs impulsions. Ils se rendent ainsi compte qu'ils ont la capacité de faire mal à l'autre, mais choisissent de ne pas le faire, et se contentent de chahuter. 

Cette forme de jeu leur apprend également la coopération. En désignant un groupe de "chasseurs", et un groupe de "proies", les enfants sont ainsi en mesure de deviner les intentions de leurs camarades, et d'apprendre à respecter les règles.

Selon les experts, les jeux se déroulent toujours dans le même ordre: une première période tranquille, suivie d'un moment d'énervement, avant un retour au calme. Ils conseillent donc de ne pas intervenir trop rapidement lorsque des enfants commencent à se disputer. Mais comment faire la différence entre une situation maîtrisée et une dispute sur le point de dégénérer? Demandez-leur simplement s'ils s'amusent. S'ils répondent tous par l'affirmative, laissez-les tranquilles. Ils finiront pas résoudre le conflit entre eux.


Tags: