Ces poissons «chantent en chœur» comme des oiseaux

  24 Septembre 2016    Lu: 840
Ces poissons «chantent en chœur» comme des oiseaux
Un oiseau qui chante ne surprend personne. Mais il y a aussi des poissons qui adorent chanter et forment même parfois des chœurs!
L`océan peut sembler silencieux, mais si on tend l`oreille, on peut entendre chanter un chœur de poissons, a annoncé le magazine The New Scientist se référant à une étude menée par Robert McCauley et ses collègues de l`université Curtin de Perth, en Australie.

« J`écoute les voix des poissons depuis 30 ans et elles me surprennent toujours par leur diversité », reconnaît M. McCauley qui a dirigé les recherches.

Robert McCauley et ses collègues ont écouté des poissons chanter pendant 18 mois près des côtes occidentales de l`Australie. Ils ont identifié sept différents types de chœurs qu`on peut généralement entendre à la fin du printemps et au début de l`automne.

La plus grande partie de la musique sous-marine provient d`un poisson-soliste, qui répète constamment les mêmes sons. Mais parfois, les poissons se réunissent pour former un « chœur ».



Sur les enregistrements publiés par les chercheurs dans la revue Bioacoustics, on distingue des sons émis par différents types de poissons: les courbines pintades émettent un « rugissement » bas, le poisson-tigre goliath « grogne » et le drépane émet un son ressemblant à « ba-ba-ba ».

En réalité, les sons jouent un rôle important dans la vie des poissons. Ils les aident à chasser, à se défendre, à chercher un partenaire pour se reproduire et à protéger leur territoire. Dans ce sens, les poissons ressemblent aux oiseaux qui chantent également en chœur à l`aube et au crépuscule, notent les chercheurs.

L`écoute des poissons aide les scientifiques à suivre leurs déplacements et l`état de leurs écosystèmes, ce qui est particulièrement important dans les eaux à basse visibilité.

D`ailleurs, il reste encore beaucoup à étudier pour comprendre la vie des poissons chantants. « Pour l`instant nous n`avons qu`une idée très vague de l`environnement acoustique des océans », a conclu M. McCauley.

Tags: