Le président Aliyev participe à la réunion de l’OCS+ à Astana

  04 Juillet 2024    Lu: 232
 Le président Aliyev participe à la réunion de l’OCS+ à Astana

Astana, la capitale du Kazakhstan, accueille la réunion de l’OCS+ jeudi 4 juillet.

Astana, la capitale du Kazakhstan, a accueilli la réunion de l’OCS+ jeudi 4 juillet.

Le président de la République d’Azerbaïdjan, Ilham Aliyev, a participé à la réunion.

Le président azerbaïdjanais a pris la parole lors de la réunion.

Discours du président Ilham Aliyev

Cher Kassym-Jomart Kemelevitch,

Chers chefs d’État et de gouvernement,

Tout d’abord, je voudrais exprimer ma gratitude au président du Kazakhstan pour l'invitation au sommet de l’Organisation de coopération de Shanghai (OCS).

C’est ma quatrième visite au Kazakhstan au cours des deux dernières années. Pendant la même période, le président kazakh a visité l’Azerbaïdjan trois fois, ce qui démontre le haut niveau des relations bilatérales entre nos deux pays.

L’Azerbaïdjan est invité pour la deuxième fois à participer au sommet de l’OCS. Nous le considérons comme un signe de partenariat croissant entre l’Azerbaïdjan et les États membres de l’OCS.

L’interaction dans le cadre des corridors de transport Est-Ouest et Nord-Sud constitue une partie importante de la coopération entre l'Azerbaïdjan et les États membres de l'OCS. La situation géographique et les investissements substantiels dans les infrastructures de transport ont permis à l'Azerbaïdjan de devenir l'un des hubs de transport et de logistique en Eurasie.

La capacité annuelle de la ligne ferroviaire Bakou-Tbilissi-Kars - une partie intégrante du Couloir médian - est passée de 1 million de tonnes à 5 millions de tonnes grâce aux investissements azerbaïdjanais.

Nous travaillons avec les pays partenaires sur la numérisation du Couloir médian. De plus, l’Azerbaïdjan vise à porter la capacité annuelle du Port de commerce maritime international d’Alat de 15 millions de tonnes à 25 millions de tonnes

L’Azerbaïdjan joue également un rôle important dans le développement du corridor de transport Nord-Sud. L’infrastructure ferroviaire et routière du segment azerbaïdjanais du corridor Nord-Sud est prête et fonctionne avec succès. Actuellement, nous travaillons à porter le volume de fret ferroviaire jusqu’à 15 millions de tonnes, et plus tard, si nécessaire, 30 millions de tonnes par an.

Chers confrères,

En septembre 2023, l'Azerbaïdjan a pleinement rétabli sa souveraineté sur ses territoires internationalement reconnus, rétablissant ainsi le droit international et la justice historique. L'Azerbaïdjan a mis fin à l'occupation arménienne de 30 ans et a mis en œuvre par des moyens militaro-politiques quatre résolutions du Conseil de sécurité des Nations unies qui étaient restées lettre morte pendant 30 ans.

L'Azerbaïdjan est un fervent partisan du multilatéralisme. Nous avons présidé avec succès le Mouvement des non-alignés de 2019 à 2023, renforçant sa visibilité et son influence au niveau mondial, contribué à son développement institutionnel en créant, avec le soutien des États membres, le Réseau parlementaire, l'Organisation de jeunesse, ainsi qu'en jetant les fondements de la Plateforme des femmes du Mouvement.

Avec le soutien unanime de presque 200 pays, l'Azerbaïdjan accueillera la COP29 cette année. Nous ne ménagerons pas nos efforts pour créer un pont entre les pays développés et ceux en développement dans le cadre de la COP29 qui se tiendrait à Bakou et nous tenterons de parvenir à un accord qui prendrait en compte les intérêts légitimes des pays en développement.

Parmi les priorités de l'Azerbaïdjan figure également le soutien aux petits États insulaires en développement, qui sont confrontés à une menace existentielle en raison de l'impact négatif du changement climatique. L'Azerbaïdjan a pris l'initiative de créer un fonds spécial d'assistance technique pour les petits États insulaires en développement.

Nous continuerons à travailler avec l'OCS pour les préparatifs de la COP29. J’ai déjà envoyé des invitations officielles aux dirigeants des États membres de l'OCS et j'espère voir mes confrères en novembre à Bakou.

Merci.

x x x

La réunion de l’OCS+ a rassemblé les chefs d'État et de gouvernement de 16 pays. Le président Ilham Aliyev participe au sommet sur invitation du président du Kazakhstan, Kassym-Jomart Tokaïev, en sa qualité de président en exercice de l'Organisation de coopération de Shanghai. Il s'agit de la deuxième participation du président Ilham Aliyev à un sommet de l'Organisation de coopération de Shanghai. Auparavant, sur invitation du président de l'Ouzbékistan, Chavkat Mirzioïev, alors président en exercice de l'Organisation de coopération de Shanghai, le chef de l'État azerbaïdjanais avait participé au sommet de l'Organisation de coopération de Shanghai tenu à Samarkand, en Ouzbékistan, le 16 septembre 2022.

Lors du sommet intitulé « Renforcer le dialogue multilatéral – Vers une paix et prospérité durables », les chefs d'État et de gouvernement des pays membres de l'OCS discuteront d'une large gamme de questions d'actualité liées à la coopération politique, économique, commerciale, culturelle et humanitaire, ainsi qu'à d'autres sujets.

L'Organisation de coopération de Shanghai est une organisation intergouvernementale fondée à Shanghai en 2001 par six pays : la Chine, la Russie, le Kazakhstan, la République kirghize, le Tadjikistan et l'Ouzbékistan.

Actuellement, l'Organisation de coopération de Shanghai compte 9 membres (le Kazakhstan, la Chine, la Russie, le Kirghizistan, l’Ouzbékistan, le Tadjikistan, le Pakistan, l’Inde, l’Iran), 3 membres observateurs (l’Afghanistan, la Mongolie, le Bélarus) et 14 partenaires de dialogue (l’Azerbaïdjan, la Türkiye, les Émirats arabes unis, Bahreïn, l’Arménie, l’Égypte, le Cambodge, le Qatar, le Koweït, les Maldives, le Myanmar, le Népal, l’Arabie saoudite, le Sri Lanka).

L'Azerbaïdjan s'est vu accorder le statut de partenaire de dialogue lors du sommet d’Oufa en 2015. Selon le mémorandum signé en 2016 à Beijing, l'Azerbaïdjan et l'OCS ont convenu de coopérer dans divers domaines d'intérêt mutuel tels que le renforcement de la sécurité et de la stabilité régionales, la lutte contre le terrorisme, l'extrémisme et le séparatisme, etc. (Azertac)


Tags: Kazakhstan   Astana  


Fil d'info