La France induit la communauté internationale en erreur sur les processus dans le Caucase du Sud (Haut responsable)

  15 Mai 2024    Lu: 856
 La France induit la communauté internationale en erreur sur les processus dans le Caucase du Sud (Haut responsable)

Les propos d'un représentant français sur les relations entre l'Azerbaïdjan et l'Arménie lors de la réunion du Conseil de sécurité de l'ONU, le 19 avril 2024 sont infondés et trompeurs, comme l'indique la lettre du représentant permanent de l'Azerbaïdjan auprès de l'ONU, Yachar Aliyev, adressée au secrétaire général de l'organisation, António Guterres.

M. Aliyev note dans sa lettre que les commentaires sont intervenus un jour où les pays ont réalisé des progrès significatifs dans la délimitation des frontières.

Il a souligné que le secrétaire général avait salué les accords du 19 avril entre les commissions d'État sur la délimitation de la frontière entre l'Arménie et l'Azerbaïdjan et avait appelé à la poursuite des travaux sur les sections restantes et à la résolution de toutes les questions bilatérales pour une normalisation complète des relations.

"Au lieu de perdre du temps à induire la communauté internationale en erreur sur la situation et les processus dans le Caucase du Sud, la France doit cesser ses activités déstabilisatrices dans la région et s'ingérer dans les affaires intérieures de l'Azerbaïdjan. L'Azerbaïdjan est engagé et déterminé à poursuivre ses efforts vers l'élimination des conséquences dévastatrices de la guerre, la promotion de la prévention des conflits, la justice et la responsabilité, la promotion du processus de normalisation axé sur les résultats et la construction d'une paix durable dans la région", peut-on lire dans la lettre.

Azvision.az


Tags: Azerbaïdjan   Caucase  


Fil d'info