La France ouvre une ambassade au Guyana

  26 Mars 2024    Lu: 599
La France ouvre une ambassade au Guyana

La France va ouvrir une ambassade au Guyana, «une première pour un pays membre de l'Union européenne», a annoncé le Quai d'Orsay dans un communiqué, lors d'une visite lundi du chef de la diplomatie française Stéphane Séjourné. 

«Dans une volonté de rapprochement entre pays voisins et amis, le Guyana et la France ont décidé d'écrire un nouveau chapitre de leur histoire en ouvrant une ambassade de France à Georgetown en 2025», a quant à elle confié une source proche du gouvernement guyanien.

Stéphane Séjourné a eu des discussions «sous le signe des grands sujets de crises internationaux (Haïti, Ukraine, Proche-Orient)» avec le président guyanien Irfaan Ali et son homologue guyanien Hugh Todd, selon le communiqué français. «Le ministre sait qu'il peut trouver dans le Guyana un interlocuteur pour faire avancer les efforts de la communauté internationale pour résoudre ces crises», insiste le Quai, qui précise que c'est la première fois qu'un ministre français des Affaires étrangères se rend au Guyana.

Premier pays au monde en réserves de pétrole per capita
Le Guyana, petit pays riche en réserves pétrolières et proche de la Guyane française, préside la Communauté des Caraïbes (Caricom), en pleine crise sécuritaire et politique en Haïti. Il est aussi membre élu du Conseil de Sécurité de l'ONU. Cette décision «s'inscrit aussi dans le réarmement diplomatique de la France», précise le Quai d'Orsay, après les annonces concernant «une ambassade au Samoa, un consulat général à Mossoul et à Melbourne et la création de 700 postes supplémentaires d'ici 2027 pour la diplomatie française».

Pour le moment, l'ambassade de France au Suriname, ancienne colonie néerlandaise située entre la Guyane française et le Guyana, couvre aussi le Guyana, où officie un chargé d'affaires. Pays de 800.00 habitants, le Guyana a vu son importance augmenter avec la découverte d'importants gisements qui en font le premier pays au monde en réserves de pétrole per capita. Le Guyana et le Venezuela se disputent la région disputée et riche en pétrole de l'Essequibo.

AFP


Tags: France   Guyana  


Fil d'info