La branche de l'EI impliquée dans l'attentat de Moscou a plusieurs fois tenté de viser la France, selon Macron

  25 Mars 2024    Lu: 368
La branche de l

Le groupe Etat islamique au Khorassan (EI-K) a tenté à plusieurs reprises de frapper le sol français au cours des derniers mois, justifiant de relever le niveau d'alerte au stade maximal, a déclaré lundi Emmanuel Macron.

Le président français, qui s'exprimait à la presse à son arrivée en Guyane, a déclaré que "ce groupe particulier (...) avait conduit ces derniers mois plusieurs tentatives sur notre sol".

Les autorités françaises ont décidé dimanche de relever le niveau d'alerte en France au stade maximal, celui d'"urgence attentat", à la suite de l'attentat revendiqué par le groupe Etat islamique à Moscou.

Le relèvement du niveau d'alerte à "urgence attentat" est "une mesure de précaution mais avec des éléments crédibles et solides", a précisé le chef de l'Etat.

L'EI-K, cellule du groupe Etat islamique qui a fait son apparition dans l'Est afghan en 2014, cherche à établir un califat qui s'étendrait en Afghanistan, au Pakistan, au Turkménistan, au Tadjikistan, en Ouzbékistan et en Iran. (Reuters)


Tags: EI   France   Russie  


Fil d'info