Hollande préside une cérémonie d`hommage aux victimes

  27 Octobre 2015    Lu: 227
Hollande préside une cérémonie d`hommage aux victimes
François Hollande, Manuel Valls et cinq ministres sont arrivés ce mardi matin à 9h30 à Puisseguin (Gironde) pour un hommage républicain aux 43 victimes de la collision entre un autocar et un camion.

Le chef de l`Etat doit d`abord s`entretenir avec les familles avant que la cérémonie ne débute à 10h30 à Petit-Palais. Celle-ci s`achèvera, après les interventions des maires des six communes endeuillées, par un discours de près d`u quart d`heure de François Hollande.

Le président de la République avait convenu de cet hommage dès samedi avec le maire de Petit-Palais, qu`il avait joint au téléphone «pour lui faire part de sa solidarité face à cette épreuve». Manuel Valls avait, lui, évoqué «un choc terrible pour la France». François Hollande et le Premier ministre seront accompagnés de Christiane Taubira (qui remplace Ségolène Royal), Bernard Cazeneuve, Marisol Touraine, Laurence Rossignol et Alain Vidalies. En 1982, après le terrible accident de Beaune qui avait fait 53 morts dont 44 enfants, François Mitterrand s`était rendu aux obsèques des victimes à Crépy-en-Valois, leur commune d`origine.

A Petit-Palais, le président sera accueilli notamment par Alain Juppé. Un grand chapiteau blanc pouvant contenir près de 2000 personnes a été dressé pour la cérémonie dans le stade de football de la petite commune de 756 habitants. Des sièges ont été installées pour les officiels, les proches et les habitants des villages avoisinants qui souhaitent venir manifester leur solidarité. Des navettes ont également été mises en place par la préfecture pour permettre à tous un accès au site. Dimanche, une marche silencieuse a déjà réuni quelque 5000 personnes à Petit-Palais. Et dans l`Orne, 200 personnes ont rendu hommage lundi au chauffeur routier Cyril Aleixandre et à son fils Théo de 3 ans présent dans la cabine au moment du drame. La famille du camionneur sera présente à l`hommage de Petit-Palais.

François Hollande rencontrera également ce mardi matin gendarmes, pompiers et secouristes qui lui feront notamment un point sur les avancées de l`enquête. Selon les premiers éléments, une tige métallique présente dans le camion aurait perforé un réservoir, ce qui expliquerait le terrible incendie déclenché au moment de la collision.

Tags: