La Russie suspend pour six mois ses exportations d'essence

  27 Février 2024    Lu: 433
La Russie suspend pour six mois ses exportations d

La Russie a annoncé mardi l'interdiction pour six mois des exportations d'essence, une décision justifiée par la nécessité de répondre à la hausse de la demande des conducteurs et du secteur agricole ainsi qu'à la nécessité d'entretenir les raffineries.

Moscou avait déjà instauré une telle interdiction entre septembre et novembre 2023. Elle ne concernait toutefois pas quatre anciennes républiques soviétiques, la Biélorussie, le Kazakhstan, l'Arménie et le Kirghizistan.

L'interdiction annoncée ce mardi, et qui prendra effet le 1er mars, est moins large puisqu'elle ne vise pas les exportations vers les pays membres de l'Union économique eurasiatique, la Mongolie, l'Ouzbékistan et les régions séparatistes géorgiennes de l'Ossétie du Sud et d'Abkhazie.

Les exportations de pétrole, de produits pétroliers et de gaz sont une source importante de revenus pour la Russie et permettent à Moscou de contribuer à la politique énergétique mondiale alors que la Russie n'appartient pas à l'Organisation des pays exportateurs de pétrole.

L'industrie pétrolière russe a produit en 2023 43,9 millions de tonnes d'essence et en a exporté environ 5,76 millions de tonnes, 13% environ de sa production, essentiellement vers des pays africains.

Reuters


Tags: Russie  


Fil d'info