Les réserves de pétrole brut baissent de 0,8 % durant la semaine achevée le 18 novembre aux États-Unis

  24 Novembre 2022    Lu: 313
Les réserves de pétrole brut baissent de 0,8 % durant la semaine achevée le 18 novembre aux États-Unis

Les réserves commerciales de pétrole brut aux États-Unis ont diminué de 0,8 % au cours de la semaine achevée le 18 novembre dernier, selon les chiffres publiés par l'Energy Information Administration (EIA), au soir du mercredi.

Les réserves de brut ont diminué d'environ 3,7 millions de barils à 431,7 millions de barils, à un moment où le marché avait anticipé une baisse d'environ 2,2 millions de barils.

Les réserves stratégiques de pétrole, hors stocks commerciaux de brut, ont aussi baissé de 1,6 million de barils à 390,5 millions de barils la semaine dernière, selon les chiffres de l’EIA.

Les réserves d'essence ont, de leur côté, augmenté de 3,1 millions de barils pour atteindre un total de 211 millions de barils, au cours de la même période.

- La production de brut demeure inchangée

Les données de l'EIA ont également montré que les importations américaines de pétrole brut ont augmenté de 1,5 million de barils par jour (bpj) pour atteindre le volume d’environ 7,06 millions de bpj, au cours de la semaine achevée le 18 novembre, alors que les exportations de pétrole brut ont augmenté d'environ 380 000 bpj à 4,24 millions de bpj.

Quant à la production américaine de pétrole brut, elle est restée inchangée à 12,54 millions de bpj, au cours de la même période.

Dans les perspectives énergétiques à court terme (STEO) du mois de novembre, l'EIA a anticipé une moyenne de production de pétrole brut aux États-Unis de 11,83 millions de bpj en 2022, contre les 11,25 millions de bpj en 2021.

Selon la même source, la production de pétrole brut Outre-Atlantique devrait atteindre les 12,31 millions de bpj, en 2023.

AA


Tags: États-Unis  


Fil d'info