Tout le monde n'a pas immédiatement perçu cet accord - Lavrov

  21 Novembre 2020    Lu: 316
 Tout le monde n

"Nous sommes ici dans le cadre d'une délégation interministérielle basée sur votre accord sur le fait que nous effectuerions une telle visite dans un laps de temps assez court. Et cela reflète nos intentions, les intentions du Président de la Fédération de Russie de soutenir activement les efforts visant à mettre en œuvre les accords du 9 novembre et, en même temps, souligner le caractère stratégique particulier de notre partenariat avec la République d'Azerbaïdjan. Les conversations qui auront lieu aujourd'hui avec nos homologues dans leurs domaines d'interaction viseront, bien entendu, à faire en sorte que nos relations bilatérales progressent et s'épanouissent au profit de nos peuples. "

Le ministre russe des Affaires étrangères, Sergueï Lavrov, a fait ces remarques lors de sa rencontre avec le président azerbaïdjanais Ilham Aliyev.

"Nous avons grandement apprécié la position de l'Azerbaïdjan en faveur de la déclaration du 9 novembre. Comme vous l'avez dit, cher Ilham Heydar oglu, tout le monde n'a pas immédiatement perçu correctement cet accord, en essayant de l'interpréter non pas du point de vue du résultat, qui consistait en arrêter l'effusion de sang, dans la transition vers une vie paisible, dans la mise en place d'un processus de relèvement et dans la résolution des problèmes humanitaires, et tenté de l'interpréter à travers le prisme des jeux géopolitiques, ce qui, bien sûr, ne répondait pas aux exigences du monde moderne.

Nous apprécions particulièrement le fait que le Président de l’Azerbaïdjan insiste toujours sur la tâche de réconciliation dans cette région, qui, nous en sommes profondément convaincus, est l’intérêt de la poursuite des travaux si nous pensons vraiment au peuple et pas sur certains intérêts introduits", a noté le chef de la diplomatie russe.

Azvision.az


Tags: Azerbaïdjan   Russie