Les gardes-frontières géorgiens ont refusé d'autoriser les camions à traverser la frontière entre la Géorgie et l'Arménie

  30 Septembre 2020    Lu: 384
 Les gardes-frontières géorgiens ont refusé d

Le 28 septembre, dans la soirée, les gardes-frontières géorgiens ont refusé d'autoriser les camions avec des pneus se dirigeant vers la zone du conflit du Haut-Karabagh à traverser la frontière entre la Géorgie et l'Arménie.

Des Arméniens vivant dans les régions d'Akhalkalaki et de Ninotsminda, dans le sud de la Géorgie, auraient commencé à collecter des pneus, de la nourriture et des médicaments pour aider les soldats arméniens qui combattent en première ligne.

Le ministère des Affaires étrangères de Géorgie a déjà publié une déclaration dans l'espoir d'une désescalade des tensions entre l'Arménie et l'Azerbaïdjan. La déclaration indique que la Géorgie est prête à contribuer à la désescalade et à rétablir la paix dans la région de quelque manière que ce soit.

Il convient de noter que le 27 septembre, vers 06h00 heures, les forces armées arméniennes ont commis une provocation à grande échelle en tirant de manière intensive avec des armes de gros calibre, des mortiers et de l'artillerie de divers calibres sur les positions de l'armée azerbaïdjanaise en première ligne et les villages azerbaïdjanais. Afin d'empêcher l'activité de combat des forces armées arméniennes et d'assurer la sécurité de la population civile. 

À la suite des mesures de rétorsion, les troupes azerbaïdjanaises ont réussi à libérer les territoires précédemment occupés par l'Arménie: des villages de Garakhanbeyli, Garvend, Kend Horadiz, Youkhari, Ashagi Abdulrahmanli (dans la région de Fuzouli), Boyuk Mardjanli et des villages de Nuzgar (dans la région de Djabraïl). De plus, les positions des forces armées arméniennes ont été détruites en direction de la région azerbaïdjanaise d'Agdere et de Murovdag, des hauteurs importantes ont été prises sous contrôle.

Les actions militaires se sont poursuivies le 29 septembre. L'armée azerbaïdjanaise a pu détruire plusieurs chars des forces armées arméniennes, ainsi que plusieurs installations militaires.

Azvision.az


Tags: Géorgie   Karabagh