L'AP de l'OSCE réagit à la réinstallation illégale des Arméniens du Liban au Karabagh

  03 Septembre 2020    Lu: 707
 L

Les membres du Bureau de l'Assemblée parlementaire de l'OSCE (AP de l'OSCE) ont exprimé leur inquiétude face à la réinstallation par l'Arménie des Arméniens du Liban dans la région azerbaïdjanaise du Haut-Karabagh et à l'intensification des provocations arméniennes contre l'Azerbaïdjan ces derniers mois, relate AzVision qui cite le communiqué de presse de l'AP de l'OSCE.

Le Président de l'Assemblée parlementaire de l'OSCE, George Tsereteli, a abordé les questions liées à la récente escalade dans le conflit du Haut-Karabagh, au processus illégal de démarcation des frontières en Géorgie, ainsi qu'à la situation dans l'est de l'Ukraine.

En outre, les membres ont échangé des points de vue sur l’engagement de l’AP dans la résolution du conflit du Haut-Karabagh, les troubles aux États-Unis, la situation liée à la pandémie de COVID-19, la reprise économique et les possibilités d’engagement avec la Biélorussie.

Concernant les tensions accrues entre l'Azerbaïdjan et l'Arménie, le vice-président de l'AP de l'OSCE, Azay Guliyev, a évoqué les lettres qu'il a envoyées au président Tsereteli et à plusieurs chefs de délégations de l'AP de l'OSCE cherchant un soutien pour une résolution juste du conflit arméno-azerbaïdjanais, conformément aux principes de droit international et l'Acte final d'Helsinki de 1975.

Il a également expirmé son inquiétude des tentatives présumées de l'Arménie de réinstaller des Libanais d'origine arménienne dans la région du Haut-Karabagh, à la suite de la récente explosion à Beyrouth.

Azvision.az


Tags: Azerbaïdjan   Arménie   Liban   Karabagh   occupation