Mexique: Plus de 35 mille meurtres en 2019

  22 Janvier 2020    Lu: 497
  Mexique:   Plus de 35 mille meurtres en 2019

Au Mexique, en 2019, plus de 35 mille homicides ont été commis.

D’après les informations officielles des autorités mexicaines, l’an passé, 35 588 personnes ont été assassinées. Ce qui représente une hausse de 2,7% par rapport à 2018.

Malgré ce nombre effroyablement élevé de meurtres, la tendance est au ralentissement de la hausse du nombre de victimes.

Ainsi, en 2016, la hausse avait été de 27% par rapport à l’année d’avant. En 2017, elle avait été de 28%, alors qu’en 2018 elle avait été de 17%, puis donc 2,7% en 2019.

La hausse a donc ralenti ces deux dernières années.

Le Chef de l’Etat mexicain, Andres Manuel Lopez Obrador, reconnaît que la criminalité est l’un des principaux problèmes de son pays, assurant cependant que la corruption est le plus important.

Selon lui, les "cols blancs" sont responsables de la très grande majorité de ces crimes et assassinats. "Ils font plus de mal que les cartels de la drogue", estime-t-il.

"Je considère que les criminels aux cols blancs sont ceux qui font le plus de mal au Mexique", a-t-il déclaré.

- Plus de 60 mille personnes disparues depuis 2006 :

La présidente de la Commission nationale de Recherche, Karla Quintana, a déclaré au début du mois de janvier 2020 que 61 637 personnes ont été portées disparues depuis 2006 au Mexique, sur fond de "guerre contre le trafic de drogues".

Seulement en 2019, le nombre de disparus est supérieur à 5 mille, a-t-elle indiqué.

Elle a notamment fait savoir que depuis 2006, 3 631 tombes secrètes ont été identifiées dans le pays.

Même si la population mexicaine sait que la grande majorité des crimes, assassinats et disparitions sont dues aux différents cartes et trafiquants de stupéfiants, elle tient aussi pour responsable les forces de sécurité mexicaines.

- Plus de 300 mille morts :

En 2006, le président de l’époque, Felipe Calderon, a lancé une guerre agressive contre les cartels. Cette politique a été poursuivie par son successeur Enrique Pena Nieto, ce qui a poussé le pays dans une spirale de violences qui n’a pu être maitrisée.

Ainsi, depuis 2006, plus de 300 mille personnes sont mortes dans ce contexte, et plus de 340 mille autres ont été déplacées. ()AA


Tags: Mexique   meurtres