Les non-fumeurs obtiennent une semaine de vacances supplémentaires dans cette entreprise

  17 Janvier 2020    Lu: 391
Les non-fumeurs obtiennent une semaine de vacances supplémentaires dans cette entreprise

Soucieux de rendre son lieu de travail plus sain et heureux, ainsi que d’encourager les adeptes de la cigarette à arrêter et de récompenser les non-fumeurs, le chef d’un bureau de recrutement britannique a mis en place des jours de vacances supplémentaires pour ces derniers.

Au Royaume-Uni, le patron d’un cabinet de recrutement KCJ Training and Employment a offert quatre jours de congés supplémentaires à ses salariés qui ne fument pas, a rapporté Recruiter.

Son idée initiale est de créer une ambiance de travail plus heureuse et plus saine en récompensant ses employés non-fumeurs.

«Je me suis dit: pourquoi n’arrêterions-nous pas tous de fumer? J’ai annoncé aux salariés ce que j’allais faire: ceux qui ne font pas de pause, je vais vous donner quatre jours de vacances supplémentaires par an… J’ai voulu indemniser les non-fumeurs et encourager les fumeurs à arrêter car un lieu de travail plus sain est un lieu de travail plus heureux», a-t-il expliqué au média.

Il a révélé que l’idée avait été accueillie avec enthousiasme, ajoutant qu’elle avait pour origine un rapport sur une entreprise japonaise ayant offert aux non-fumeurs six jours de vacances en compensation de l’absence de pauses-cigarette.

Un contrôle basé sur la confiance

«On m'a demandé comment nous contrôlions qu'ils ne fument pas. Je pense qu'il doit y avoir un élément de confiance au sein de votre personnel. Si vous ne leur faites pas confiance, vous les avez probablement perdu en premier lieu», a poursuivi l’entrepreneur.

Selon lui, l’un de ses 11 employés fumeurs aurait arrêté et deux autres essaieraient de le faire.

Cependant, il leur faudra tenir pendant un an avant de pouvoir bénéficier eux aussi des congés supplémentaires.

Il a également précisé qu’un salarié lui avait reproché de discriminer les fumeurs, alors que, selon lui, le fait que les fumeurs sortent allumer une cigarette était discriminatoire par rapport aux non-fumeurs.

Sputnik


Tags: vacances