Les pires mots de passe de 2019 pour éviter de se faire pirater en 2020

  31 Décembre 2019    Lu: 455
Les pires mots de passe de 2019 pour éviter de se faire pirater en 2020

Pour la neuvième année consécutive, le site SplashData a publié la liste des 100 pires mots de passe de l’année. Dans ce classement se retrouvent des séries de chiffres, des suites logiques et des mots banals. L'incontournable 123456 occupe la première place.

Chaque année, le site américain spécialisé en sécurité internet SplashData présente la liste des pires mots de passe utilisés par les internautes. L’année 2019 n’est pas une exception. Dans ce palmarès, on retrouve ainsi les codes les plus piratés et les moins recommandés. Pour la neuvième année consécutive, SplashData a analysé plus de 5 millions de mots de passe.

En tête du classement, se trouve pour la 7e fois la célèbre série de chiffres 123456 alors que plusieurs variantes (1234567, 12345 ou 111111) figurent dans le top 10. Viennent ensuite «qwerty» et l’évident «password», qui occupait les premiers rangs du classement il y a encore quelques années. 

Des mots de passe inattendus

Parmi les surprises de l’année, SplashData évoque dans une vidéo la présence de banana (97e place) et cookie (95e place), de jordan (85e) et lakers (81e) ou encore de starwars (79e) et mercedes (63e), tous présents dans le top 100. Les prénoms (michael, sophie…), les références aux sports (football, baseball…), aux films et séries TV (starwars, solo, dragon…) ou les années de naissance sont généralement à éviter.

Selon la CNIL, un mot de passe fiable doit comprendre au moins 12 caractères comprenant des minuscules, des majuscules, des chiffres et des caractères spéciaux. Pour éviter les piratages, chacun des comptes en ligne qui présente un caractère sensible (banque, messagerie, réseau social, etc.) doit être verrouillé avec un mot de passe propre et unique.

Avec Sputnik


Tags: motsdepasse