Le Canada, les Etats-Unis et le Mexique signent un nouvel accord commercial

  11 Décembre 2019    Lu: 649
Le Canada, les Etats-Unis et le Mexique signent un nouvel accord commercial

Le Canada, le Mexique et les Etats-Unis d’Amérique ont signé, mardi après-midi, à Mexico, un nouvel accord de libre-échange intitulé « l'Accord Canada–États-Unis–Mexique » (ACEUM).

Au terme de plusieurs mois d’intenses négociations, l’accord commercial a été signé au cours d’une cérémonie tenue à Mexico, par Chrystia Freeland, vice-première ministre canadienne, Robert Lighthizer, représentant américain au Commerce et Jesus Seade, sous-secrétaire mexicain pour l’Amérique du Nord.

L’ACEUM, qui vient remplacer l’ancien Accord de libre-échange nord-américain (ALENA, en vigueur depuis 1994), peut être, ainsi, ratifié formellement par les instances législatives des trois pays, en prélude à son entrée en vigueur effective.

Freeland a déclaré à l’issue de la cérémonie présidée par le chef d’Etat mexicain, Andres Manuel Lopez Obrador, que : « Ça a été un chemin tortueux et parfois pénible, mais nous avons réussi parce que nous avons appris à travailler ensemble ».

« Cet accord n'a pas seulement préservé l'ancien ALENA, mais il le modernise en faisant entrer l'ancien pacte dans le 21ème siècle », a poursuivi Chrystia Freeland, qui avait chapeauté les pourparlers, côté canadien, du début jusqu’à la fin, depuis qu’elle occupait le poste de ministre des Affaires étrangères.

Freeland a ajouté qu’aujourd’hui, « le Canada, les États-Unis et le Mexique ont convenu d’apporter des améliorations afin de renforcer le règlement des différends entre États, la protection des travailleurs, la protection de l’environnement, la propriété intellectuelle et les règles d’origine pour le secteur automobile et veiller à ce que les médicaments les plus avancés demeurent à un prix abordable pour les Canadiens et les Canadiennes ».

De son côté, Robert Lighthizer, représentant américain au Commerce, a salué la coopération entre l’Administration Trump, les démocrates et les syndicats, coopération qui a abouti à la conclusion de cet accord qu’il a qualifié «d‘historique ».

« Ce n'est rien de moins qu'un miracle que nous y soyons tous parvenus ensemble », a-t-il dit.

Rappelons qu’une première version d’un accord commercial avait été signée, en novembre 2018, mais seul le Mexique l’a ratifiée ; les Américains réclamant de multiples modifications, à cause de différends entre Républicains et Démocrates sur la protection accordée aux travailleurs.

Le Canada a opté pour la prudence dans l’attente d’un éclaircissement de la position de Washington.

Finalement, les trois parties ont convenu de reprendre les négociations qui ont duré plus d’une année avant la signature finale mardi après-midi.

Notons que l’AELNA, en vigueur depuis un quart de siècle, a permis de créer une zone de commerce protégée qui touche 500 millions d’habitants. (AA)


Tags: Canada