Président de l'AP de l'OSCE: «Le conflit du Haut-Karabakh, douloureux pour l'Europe, devrait être résolu»

  09 Décembre 2019    Lu: 1081
    Président de l

«L'OSCE a un grand potentiel pour résoudre le conflit du Haut-Karabakh, mais bien sûr, les dirigeants politiques doivent exprimer leur volonté», a fait savoir Giorgi Tsereteli, président de l'Assemblée parlementaire de l'OSCE.

Il a souligné que les discussions et les réunions entre dirigeants politiques, visant à résoudre le conflit, sont d'une grande importance et répondent tout d'abord aux intérêts des peuples du Caucase du Sud.

«Nous avons discuté avec le chef de la diplomatie azerbaïdjanaise de l'actualité - des prochaines élections anticipées, de la participation de l'Azerbaïdjan à l'OSCE, du processus de réforme, lors de la réunion du Conseil des ministres des affaires étrangères de l'OSCE. En ce qui concerne la réunion des dirigeants azerbaïdjanais et arménien, ainsi que des chefs du MAE, je pense que ces réunions doivent toujours être saluées. Parce qu'il devrait y avoir plus de compréhension mutuelle pour la résolution des conflits et c'est un moyen pour un règlement pacifique du conflit. Je pense que le conflit qui est apparu il y a des décennies et qui est douloureux pour toute l'Europe devrait être résolu. Tout d'abord, les peuples du Caucase du Sud, l'Azerbaïdjan et l'Arménie sont intéressés par le règlement du conflit. Ces réunions ont de la valeur et je suis absolument sûr que ce contexte est crucial », a conclu le président de l'AP.

Azvision.az


Tags: OSCE   Karabakh   Azerbaïdjan   Arménie