Sanctions US contre l’Iran: six pays européens rejoignent le système INSTEX

  01 Décembre 2019    Lu: 759
Sanctions US contre l’Iran: six pays européens rejoignent le système INSTEX

Six pays européens ont annoncé hier qu’ils rejoindraient le système financier naissant « Instex » pour contourner les sanctions américaines contre l’Iran alors que Téhéran a enclenché il y a un mois la quatrième étape de la réduction de ses engagements découlant du PGAC.

Le ministère finlandais des Affaires étrangères a publié un communiqué ce vendredi dans lequel il annonçait que la Finlande, la Belgique, le Danemark, les Pays-Bas, la Norvège et la Suède allaient devenir actionnaires de l’Instrument de Soutien aux transactions commerciales (INSTEX) sous réserve de l’accomplissement de procédures nationales.

L’ambassadeur de Norvège à Téhéran, Lars Nordrum, a mis en ligne le communiqué du ministère des Affaires étrangères qui annonce l’association de ces six pays européens au mécanisme INSTEX.

Pour sa part, Morteza Moradian, ambassadeur de l’Iran à Copenhague, a sur sa page Twitter évoqué une réunion avec des représentants du ministère danois des Affaires étrangères et écrit que le Danemark et cinq autres pays précités avaient entamé le processus d’adhésion à INSTEX.

Le vendredi 29 novembre avait eu lieu, en Autriche, une réunion de la commission mixte du PGAC des 4+1 signataires de l’accord nucléaire (Allemagne, France, Russie, Royaume-Uni et Chine) entre Abbas Araqchi, vice-ministre iranien des Affaires étrangères et Helga Schmid, secrétaire adjointe à la politique étrangère de l’UE.

Il y a un mois, l’Iran a entamé la quatrième étape de la réduction de ses engagements envers l’accord nucléaire, en riposte au retrait des Etats-Unis.

Source: Press Tv


Tags: Iran   UE   sanctions