Ce moteur de la NASA permet­trait de voya­ger dans l’es­pace à 99 % de la vitesse de la lumière

  17 Novembre 2019    Lu: 807
Ce moteur de la NASA permet­trait de voya­ger dans l’es­pace à 99 % de la vitesse de la lumière

Rete­nez bien le nom de David Burns, car il pour­rait révo­lu­tion­ner l’ex­plo­ra­tion spatiale au cours des prochaines années. Cet ingé­nieur du Centre de vol spatial Marshall de la NASA a établi un concept de « moteur héli­coï­dal » incroyable. D’après lui, il pour­rait nous permettre de voya­ger d’un bout à l’autre de l’es­pace à 99 % de la vitesse de la lumière, rapporte New Scien­tist.

Le 19 août dernier, Burns a partagé le fruit de ses recherches, réali­sées durant son temps libre, sous le titre mysté­rieux de « moteur héli­coï­dal ». L’idée est d’avoir une sorte de boucle en hélice (ressem­blant à un ressort étiré), dans laquelle des ions se dépla­ce­raient. « Le moteur accé­lère les ions confi­nés dans une boucle à des vitesses rela­ti­vistes modé­rées, puis fait varier leur vitesse pour modi­fier légè­re­ment leur masse », explique le cher­cheur.

« Le moteur déplace ensuite les ions dans le sens du dépla­ce­ment pour produire une pous­sée. » En bref, un accé­lé­ra­teur de parti­cules rempla­ce­rait le tradi­tion­nel procédé de combus­tion de carbu­rant pour atteindre une vitesse encore inima­gi­nable. Cette accé­lé­ra­tion reste néan­moins théo­rique et n’a pas encore été exami­née par des experts. L’ar­ticle de Burns consti­tue toute­fois une base sans précé­dent pour déve­lop­per un tel moteur. Avec un peu de patience et l’au­dace de procé­der à des tests, la NASA pour­rait bien lui dres­ser une statue d’ici une décen­nie ou deux. (Ulyces)


Tags: Nasa   science