Quand des chercheurs découvrent, par hasard, un possible mécanisme clé du Big Bang

  03 Novembre 2019    Lu: 709
  Quand des chercheurs découvrent, par hasard, un possible mécanisme clé du Big Bang

Dans un article qui vient de paraître dans la revue scientifique Sciences, des chercheurs, financés par l'armée américaine, expliquent comment ils ont découvert, par hasard, le procédé selon lequel certaines étoiles explosent et créent de nouvelles étoiles. Ce qui pourrait nous donner des indices sur le déroulé du Big Bang.

Comment s'est déroulé le Big Bang, cette explosion titanesque qui, il y a 13,8 milliards d'années, a entraîné la création de l'Univers tel qu'on le connaît aujourd'hui ? Dans un article qui vient de paraître dans la revue scientifique Sciences, des chercheurs, financés par l'armée américaine, expliquent comment ils ont découvert, par hasard, le procédé selon lequel certaines étoiles explosent et créent de nouvelles étoiles. Et cela pourrait permettre de comprendre (un peu) mieux les origines de notre univers.

Le Big Bang est souvent décrit comme une explosion qui ressemblerait à celle d'étoiles très denses, qu'on appelle Supernova. En explosant, ces étoiles libèrent dans l'espace des éléments chimiques, ce qui provoque une onde de choc très puissante, qui elle-même va permettre la création de nouvelles étoiles. Mais on ne connait pas bien le mécanisme qui pouvait mener à ces incroyables explosions.

Lorsqu'elles sont en interaction, ces étoiles se reproduisent

Ces chercheurs ont découvert que lorsque certaines étoiles sont en interaction, leur combustion s'accélère spontanément, et cela provoque une explosion et une onde de choc. Une simple flamme émanant d'une étoile et qui interagit avec des "turbulences" provenant d'autres étoiles peut ainsi provoquer une énorme déflagration, de laquelle peut se former de nouvelles étoiles.

Comme cela arrive parfois lors de découvertes majeures, c'est par hasard que ces chercheurs ont fait cette découvert. Ici, les scientifiques américains travaillaient au départ sur un nouveau moyen de propulsion pour les avions et les fusées. Ils ont réussi à réaliser une expérience qui, estiment-ils, pourrait ressembler à ce qui s'est produit il y a 13,8 milliards d'années. (Europe 1)


Tags: science