Les Français sont plus riches que les Américains et les Allemands 

  22 Octobre 2019    Lu: 472
  Les Français sont plus riches que les Américains et les Allemands 

Avec un patrimoine médian de 91.401 euros, les Français se situent au 9ème rang mondial selon le rapport annuel du Crédit Suisse. En Allemagne, la médiane est trois fois moins importante qu'en France.

Faites-vous partie des 50% des Français les plus aisés? Si votre patrimoine (immobilier inclus, dettes déduites) est supérieur à 91.401 euros (101.940 dollars), c'est le cas. Il s'agit en effet du patrimoine médian (la moitié possèdent plus, l'autre moins) par adulte établi par le Crédit Suisse dans son rapport annuel "Global Wealth Report".

Les Français se situent ainsi au neuvième rang mondial juste derrière les Irlandais (104.840 dollars) et loin derrière les Suisses (227.890 dollars), les Australiens (181.360 dollars), les Hongkongais (146.890 dollars) ainsi que les Belges (117.090 dollars soit 104.985 euros). 

Plus étonnant, le patrimoine médian des Français surpasse celui des Américains et des Allemands, selon le Crédit Suisse. Aux Etats-Unis, la médiane est de 65.900 dollars (59.097 euros) et en Allemagne, elle se limite à 35.313 dollars soit 31.662 euros. Explication: l'endettement des Américains est très élevé et, côté allemand, la part des propriétaires de leur logement est l'une des plus faibles d'Europe.

Surtout la répartition de la richesse est plus inégalitaire dans ces deux pays. Le patrimoine moyen des Américains (432.365 dollars) est très largement supérieur au patrimoine médian (65.900 dollars). Cela veut dire que de très grosses fortunes font grimper la moyenne. Idem en Allemagne où l'écart entre le patrimoine médian (35.313 dollars soit 31.662 euros) et le patrimoine moyen (216.600 dollars soit 194.208 euros) est considérable. Alors qu'en France l'écart entre la médiane (101.940 dollars soit 91.401 euros) et la moyenne (276.121 dollars soit 247.575 euros) est plus faible.

Les inégalités sont plus fortes en Allemagne que dans la majorité du reste de l’Europe de l’Ouest, souligne ainsi le Crédit Suisse. Les inégalités de richesse sont plus importantes en Allemagne que dans les autres grands pays de l’Europe de l’ouest. Le coefficient de Gini qui mesure la répartition des richesses au sein d'une population (plus il est élevé, plus le pays est inégalitaire) est de 82% pour l'Allemagne contre 70% pour la France.

Le Crédit Suisse estime que 1% des plus riches Allemands possèdent 30% de la richesse totale du pays contre 22% pour le 1% des plus riches en France et en Italie.

De moins en moins d'inégalités en France?

L'étude estime aussi le nombre de millionnaires en dollars au niveau mondial. Ils sont 47,8 millions sur la planète cette année, soit 1,15 million de plus en un an. Une progression qui serait dû selon le Crédit Suisse à l'augmentation de la richesse moyenne. "On entend souvent que l’augmentation du nombre de millionnaires reflète des inégalités croissantes, or nos résultats démontrent qu'au niveau mondial, l'accroissement de la richesse moyenne est responsable de 78% de l'augmentation du nombre de millionnaires, assure ainsi le Crédit Suisse. L’augmentation de la population compte, elle, pour 16% tandis que l’accroissement des inégalités ne représente que 6% de l’augmentation du nombre de millionnaires."

Autrement dit, il y a plus de millionnaires parce qu'il y a plus de richesses au plan mondial ou au niveau d'un pays. C'est particulièrement le cas en France selon le Crédit Suisse. "L'augmentation générale du niveau de richesse explique en effet 93,8% de l'augmentation du nombre de millionnaires entre 2000 et 2019 en France (2,07 millions en 2019), tandis que la croissance démographique en explique 8,1%", assurent les auteurs du rapport qui constatent que le niveau de répartition de la richesse est même défavorable aux millionnaires sur la période.  "Les changements d'inégalités ont eu, eux, un effet négatif sur l’évolution du nombre de millionnaires (-1,9%)", conclut le rapport. Si la répartition de la richesse était la même en 2019 qu'en 2000 en France, le pays compterait donc plus de millionnaires qu'il n'en compte aujourd'hui.

BFMTV


Tags: France