«L'Arménie, qui détruit les mosquées, ne peut être amie avec les États musulmans», Ilham Aliyev

  15 Octobre 2019    Lu: 840
 «L

«Il n’ya aucun progrès dans la résolution du conflit arméno-azerbaïdjanais du Haut-Karabagh, qui est le problème le plus épineux de l’Azerbaïdjan», a déclaré le président azerbaïdjanais Ilham Aliyev lors du 7e Sommet du Conseil de coopération des États turcophones.

Le chef de l'Etat a souligné que l'Arménie poursuivait son agression contre l'Azerbaïdjan depuis près de 30 ans, violant les normes et principes du droit international: «Des politiques de purification ethnique sont en cours dans les territoires occupés et environ un million de nos compatriotes sont devenus des réfugiés et des personnes déplacées à l'intérieur de leur propre pays. Le patrimoine historique et culturel, les monuments islamiques et les mosquées ont été détruits dans ces zones. 

L'Arménie tente d'établir une coopération étroite avec les pays musulmans. Cependant, l'Arménie, qui détruit les mosquées qui sont sacrées pour les musulmans du monde, ne peut être amie avec les États musulmans. Ce vandalisme contre notre religion reflète la nature islamophobe de l’Arménie.»

Le président Ilham Aliyev a ajouté que le Conseil de sécurité des Nations unies avait adopté quatre résolutions sur le conflit du Haut-Karabagh: «Ces résolutions exigent le retrait immédiat, inconditionnel et complet des forces armées arméniennes des territoires azerbaïdjanais occupés. Le Mouvement des Non-Alignés, l'OSCE, l'Organisation de la coopération islamique, l'OTAN, le Parlement européen, le Conseil de l'Europe et d'autres organisations ont adopté des décisions et résolutions similaires. L'Arménie néglige les exigences de ces résolutions et décisions et ignore la mise en œuvre des obligations légales du droit international. »

Le Chef de l'Etat a noté que le Haut-Karabagh était une terre éternelle et historique, et une partie inséparable de l'Azerbaïdjan: «Le conflit doit être résolu conformément aux normes et principes du droit international dans le cadre de l'intégrité territoriale de l'Azerbaïdjan. Le soutien à l'intégrité territoriale, à la souveraineté et à l'inviolabilité des frontières des États est régulièrement exprimé dans les résolutions finales des sommets du Conseil de coopération des États turcophones.»

Azvision.az


Tags: IlhamAliyev   Conseilturc