La salle de contrôle de Tchernobyl est désormais accessible au public durant 5 minutes !

  14 Octobre 2019    Lu: 520
 La salle de contrôle de Tchernobyl est désormais accessible au public durant 5 minutes !

Le 15 septembre 2019, un groupe de journalistes s’est rendu dans la salle de contrôle du réacteur 4 de Tchernobyl. Crédits : Sergey Dolzhenko/EPA-EFE/Shutterstock

À présent, il est possible de se rendre dans la salle de contrôle de l’ancienne centrale nucléaire de Tchernobyl. Pourtant, dans cette pièce, le rayonnement reste 40’000 fois plus élevé que la normale.

Oui, vous avez bien lu : la salle de contrôle du réacteur 4 de l’ancienne centrale nucléaire de Tchernobyl est à présent accessible aux touristes. Cet endroit a été le théâtre de la pire catastrophe nucléaire au monde à ce jour. Bien évidemment, la salle de contrôle est toujours très radioactive et les personnes s’y rendant doivent porter des vêtements de protection à l’intérieur de cette dernière.

En juin dernier, lors de l’inauguration d’un gigantesque dôme, construit pour contenir les matières radioactives, le président ukrainien Volodymyr Zelensky a annoncé que Tchernobyl était officiellement devenue une attraction touristique.

Cela fait de nombreuses années que Tchernobyl est visitée par de nombreuses personnes : en effet, certaines parties sont ouvertes au public depuis environ 10 ans déjà. Selon un rapport récent, les réservations à Tchernobyl ont augmenté d’environ 30% après la publication de la série HBO du même nom.

Cependant, le réacteur 4 avait toujours été fermé au public, à l’exception de quelques chercheurs et agents de nettoyage. Mais à présent, les agences de voyage de Tchernobyl ont confirmé que la salle de contrôle est ouverte aux touristes les plus courageux, qui souhaitent être au plus proche du lieu de la catastrophe.

Il faut savoir que la salle de contrôle a été très endommagée par l’explosion : il s’agit du lieu où le réacteur était exploité et où de nombreuses décisions ont été prises le jour de la catastrophe. À présent, la salle se trouve sous la nouvelle arche de confinement, mais à l’extérieur du sarcophage d’origine, contenant le rayonnement du réacteur lui-même.

Dans cette salle, les radiations sont 40’000 fois plus élevées que les niveaux normaux. De ce fait, toute personne souhaitant visiter le site doit porter une combinaison de protection, un casque, un masque et limiter sa visite à 5 minutes seulement. Par la suite, les visiteurs doivent subir deux tests de radiologie pour mesurer la quantité de rayonnement à laquelle ils ont été exposés.

Certaines parties de Tchernobyl restent d’ailleurs toujours totalement interdites au public, notamment le « cimetière de machines » du village de Rossokha, où les machines contaminées utilisées lors du nettoyage de Tchernobyl ont été jetées.

Une trop grande exposition aux radiations peut provoquer des lésions tissulaires et des maladies aiguës, ainsi qu’accroître considérablement le risque de cancer. Malgré ces informations, les autorités ukrainiennes ont estimé que les zones ouvertes aux touristes étaient à présent sûres, dans la mesure où ces derniers respectent les règles en place.

 

Trust my Science | Stéphanie Schmidt


Tags: Tchernobyl   Ukraine