L'équipe de football de l'Arabie Saoudite va jouer en Cisjordanie

  04 Octobre 2019    Lu: 601
L

Il y a déjà eu des matches de football entre l'Arabie Saoudite et la Palestine, mais sur terrain neutre. Pour la première fois, le 15 octobre prochain, les deux équipes vont s'affronter sur un stade situé dans les Territoires palestiniens occupés.

Le match doit se tenir non loin de Ramallah, selon l'annonce faite vendredi par l'Autorité générale du sport, plus haute autorité sportive du royaume. Le choix d'organiser cette rencontre en Cisjordanie constituerait un changement de politique de la part de l'Etat du Golfe.

« À la demande des frères de la fédération de la Palestine, la fédération saoudienne de football a accepté de jouer le premier match de l'équipe pour les éliminatoires pour la zone Asie de la Coupe du monde 2022 contre la Palestine […] le 15 octobre […] à Ramallah », a écrit l'Autorité sur Twitter.
Selon l'instance sportive saoudienne, la décision a pour but de s'assurer que l'équipe palestinienne n'est pas « privée de la possibilité de jouer à domicile devant ses supporters, comme les autres pays ».

Une équipe marocaine dans le même stade jeudi soir
Jeudi, le président de la Fédération palestinienne, Jibril Rajoub, a annoncé que le match se jouera au stade d'Al-Ram, homologué par la Fifa et que la sélection saoudienne arriverait sur place le 13 octobre. Dans ce même stade, une rencontre a opposé jeudi, pour la première fois, une équipe marocaine à une équipe palestinienne, le Raja Casablanca et Hilal al-Quds.

Disputer des rencontres en Cisjordanie implique d'avoir l'accord d'Israël, qui occupe ce territoire palestinien depuis 1967. Raison pour laquelle les clubs et les sélections des pays arabes s'y refusent généralement. Ces dernières années, toutefois, des clubs ou sélections d'Irak, de Jordanie, de Bahreïn et des Émirats Arabes Unis ont joué en Palestine, au contraire de l'Égypte et du Liban.

L'Arabie saoudite ne reconnaît pas officiellement Israël et a régulièrement apporté son soutien aux Palestiniens. Mais il est largement admis que les deux pays ont noué dans le secret des liens au sujet de l'Iran, leur ennemi commun.

Avec AFP


Tags: rabiesaoudite   Palestine   football   Cisjordanie