Iran : quatre nouvelles condamnations pour espionnage

  01 Octobre 2019    Lu: 555
Iran : quatre nouvelles condamnations pour espionnage

L'Autorité judiciaire iranienne a annoncé mardi quatre nouvelles condamnations pour espionnage au profit des Etats-Unis et de la Grande-Bretagne, dont une à la peine capitale.

«La semaine dernière, une [...] personne accusée d'espionnage pour un service [de renseignement] américain, a été condamnée à mort par un tribunal révolutionnaire», a déclaré le porte-parole de l'autorité judiciaire, Gholamhossein Esmaïli, lors d'une conférence de presse retransmise en direct. Esmaïli n'a pas donné le nom de cette personne, indiquant que celui-ci serait communiqué si le verdict est confirmé par la Cour suprême. Le porte-parole a divulgué d'autre part les noms de trois autres personnes condamnées à dix ans de prison ferme pour espionnage : Ali Nafariyeh et Mohammad-Ali Babapour au profit de Washington, et Mohammad Amin-Nassab pour le compte de Londres. Les deux premiers, a ajouté Gholamhossein Esmaïli, ont de plus été condamnés à verser à l'Etat «55.000 dollars» correspondant selon lui à leur gains pour leur collaboration avec l'ennemi américain.

Téhéran avait annoncé en juillet avoir arrêté 17 Iraniens et en avoir condamné à mort plusieurs dans le cadre du démantèlement d'un «réseau d'espions» de l'Agence centrale du renseignement des Etats-Unis (CIA) révélé le mois précédent. Selon les autorités iraniennes, les arrestations réalisées dans le cadre de ce coup de filet avaient eu lieu entre mars 2018 et mars 2019. Mi-septembre, Esmaïli avait indiqué que» LIRE AUSSI - trois Australiens dont Canberra avait annoncé l'arrestation en Iran quelques jours plus tôt avaient été inculpés pour espionnage.

AFP


Tags: Iran   espionnage