Google investira 2 milliards d’Euros dans les énergies renouvelables

  24 Septembre 2019    Lu: 899
  Google investira 2 milliards d’Euros dans les énergies renouvelables

La veille de la grande marche et de la grève pour le climat qui a eu lieu ce vendredi 20 septembre, voici une annonce du moteur de recherche Google qui n’est pas passée inaperçue pour bon nombre de personnes, en particulier parmi les écologistes. La firme de Mountain View a déclaré souhaiter investir massivement dans les énergies renouvelables pour un montant record de 2 milliards d’Euros.

Google investit dans l’écologie

Le géant Google annonce en effet vouloir dépenser 2 milliards d’euros, notamment dans le solaire et l’éolien. La société allouerait ce budget à de nouvelles infrastructures d’énergie renouvelable aux États-Unis, ainsi qu’en Amérique du Sud et en Europe. Le portefeuille consacré aux nouvelles énergies par Google se verrait donc augmenté de 40%.

Le PDG, Sundar Pichai, a même déclaré dans un communiqué que “La durabilité était l’une des valeurs fondamentales de Google” . Ajoutant également : “Au fil des années, nous avons travaillé dur pour réduire l’empreinte carbone de nos activités, créer des produits adaptés à la population et à la planète, et impulser des changements à l’échelle de nos chaînes d’approvisionnement. » L’énergie solaire, et l’investissement dans les éoliennes deviendraient ainsi une priorité de Google.

Des centaines d’employés dénoncent cependant au travers d’une lettre officielle,  l’empreinte carbone des centres de données encore trop gourmands en énergie. Ils pointent également du doigt les députés qui ont voté contre la législation favorable au climat, et qui soutiennent financièrement Google. Si la société assure que son empreinte est réduite  grâce à ces nouveaux investissements importants pour la planète, personne n’est vraiment dupe.

Les efforts réalisés par Google semblent évidents depuis quelques années déjà, et signent encore un record aujourd’hui. Reste à prouver si ces investissements pour la planète seront bénéfiques au point de contrebalancer avec les conséquences néfastes que des milliards de recherches et autres outils peuvent générer.

Siècle Digital


Tags: Google   énergiesrenouvelables